La recherche de pointe avec des femmes fortes

Cinq scientifiques exceptionnelles et leur lien avec l’Allemagne

Antje Boetius jouit d'un bon réseau international
Antje Boetius jouit d'un bon réseau international picture alliance / Geisler-Fotopress

Antje Boetius, exploratrice de l’Arctique

La plus grande expédition arctique est en cours depuis septembre 2019 ; Antje Boetius est à bord du navire de recherche « Polarstern » en tant que responsable de l'Institut Alfred Wegener (AWI) qui dirige l’expédition. L'équipe de 600 experts de 20 nations espère obtenir des informations importantes sur le changement climatique. Boetius, biologiste marine également impliquée dans la politique scientifique, met en garde contre le changement climatique et souligne que « c’est important d'intervenir ». 

Emmanuelle Charpentier, pionnière de la génétique

Emmanuelle Charpentier a déjà obtenu des douzaines de prix renommés et, depuis longtemps, elle est considérée comme une candidate au prix Nobel. La chercheuse française en infection, responsable de l'unité de recherche berlinoise pour la science des agents pathogènes de l'Institut Max Planck a acquis une renommée mondiale du fait de ses travaux sur les « ciseaux génétiques » Crispr. Elle est associée à de grands espoirs pour le traitement de maladies héréditaires.

Claudia Kemfert, économiste de l'énergie

Bien avant que le thème du climat devienne d’actualité, Claudia Kempfert, de l’Institut allemand pour la recherche économique (DIW) en avait calculé les coûts économiques. Au DIW, Kempfert dirige depuis 2004 le service énergie, transports, environnement. Peu de collègues retiennent autant l'attention de la politique que Kempfert que les médias ont qualifiée de « Miss changement énergétique » et de « la femme pour le bon climat ».  

 

Claudia Kemfert, une économiste influente
Claudia Kemfert, une économiste influente www.rolandhorn.de

Amrita Narlikar, experte de la mondialisation

Amrita Narlikar dirige le GIGA German Institute of Global and Area Studies à Hambourg. Avant sa nomination à la tête de l’institut, elle a également travaillé aux universités de Cambridge et d'Oxford.  Son expertise en matière de recherche ont permis à cette économiste d'être demandée dans le monde entier, par exemple en tant spécialiste de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) ou de l’Inde qui est son pays d’origine. 

Amrita Narlikar, une spécialiste de la mondialisation
Amrita Narlikar, une spécialiste de la mondialisation picture alliance / Christina Sab

Friederike Otto, détective du climat

Qui et quoi sont responsables des vagues de chaleur, des inondations et des autres phénomènes météorologiques extrêmes ? Friederike Otto suit ces questions avec un grand esprit de pionnier. La recherche d'attribution est l’une des disciplines scientifiques créée par cette physicienne et philosophe allemande. Cette climatologue ayant étudié et obtenu un doctorat à l’ Université libre de Berlin, dirige l’ Environmental Change Institute de l’Université d'Oxford.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: