Des chercheurs pionniers en immunologie

Alberto Mantovani et Michel C. Nussenzweig obtiennent le Prix Robert-Koch pour leurs recherches éminentes sur les mécanismes immunobiologiques.

The Rockefeller University - Michel Nussenzweig

La Fondation Robert-Koch attribue le Prix Robert-Koch 2016, doté de 100.000 euros, aux Professeurs Alberto Mantovani, de la Humanitas University à Milan, et Michel C. Nussenzweig, de la Rockefeller University à New York. Ce prix distingue les travaux des deux immunologistes pouvant mener à de nouveaux traitements du cancer ou des infections au VIH. Le Professeur Kai Simons, de l‘Institut Max-Planck de biologie moléculaire et de génétique à Dresde, obtient la Médaille Robert-Koch en or pour l’ensemble de son œuvre. Le médecin allemand Robert Koch, qui a donné son nom à ces prix, a fondé la bactériologie moderne il y a plus de 100 ans.

« On m’a dit que j’étais fou ! »

Le médecin italien Alberto Mantovani est distingué pour ses travaux pionniers sur le rapport entre les réactions inflammatoires et le cancer. Il a démontré que les macrophages, qui font partie du système humanitaire, peuvent être reprogrammés dans l’environnement pauvre en oxygène des tumeurs.   Au lieu de freiner la croissance des tumeurs et la formation de métastases, ils les favorisent. Les résultats de Mantovani permirent une nouvelle approche de la biologie des tumeurs afin de développer de nouveaux traitements immunitaires. « Au début des années 1980, on m’a dit lors d’une conférence de la Société d’immunologie italienne que je devais être fou pour affirmer que les macrophages peuvent provoquer le cancer. Le Prix Robert-Koch reconnaît ce qui semblait être une idée folle à l’époque », se souvient M. Mantovani.

Des anticorps contre le VIH

Le médecin brésilien Michel C. Nussenzweig découvrit lors de ses travaux les anticorps neutralisants à large spectre contre le VIH de type 1 ; ces anticorps peuvent aider les patients infectés. « Le VIH-1 est un grand problème global pour la santé publique. Et c’est un problème scientifique fascinant que nous n’ayons pas pu développer à ce jour ni médicament ni vaccin », dit M. Nussenzweig.

Le Prix Robert-Koch compte parmi les distinctions scientifiques les plus renommées en Allemagne. Il est attribué chaque année pour des réalisations scientifiques éminentes. La remise des prix et la distinction des lauréats auront lieu au cours d’une cérémonie le 4 novembre 2016 à Berlin.

Remise du Prix Robert-Koch le 4 novembre 2016 à Berlin

www.robert-koch-stiftung.de

© www.deutschland.de