DFG – les mécènes de la science

La Communauté de la recherche allemande, la plus grande organisation de soutien à la recherche en Europe, finance quelque 30 000 projets par an.

Avec ses 750 collaborateurs, la Communauté de la recherche allemande (DFG) est un nain parmi les organismes scientifiques allemands. Mais l’apparence est trompeuse ici aussi. La DFG est le siège de l’autogestion scientifique mais elle dirige aussi la recherche allemande de manière déterminante en sa qualité de plus grand mécène de la recherche en Europe. Si un archéologue, par exemple, souhaite faire des fouilles à l’étranger et qu’il ne peut pas financer son projet avec les fonds de son institut, la DFG intervient après avoir étudié son idée. La DFG peut soutenir l’acquisition d’un appareil onéreux tout comme financer les voyages de chercheurs voulant 
aller à un congrès ou chez des confrères. Dans des domaines de recherche spécifiques, la DFG réunit des scientifiques de disciplines et d’organismes différents autour de projets communs. Avec ses 
bureaux en Chine, au Japon, en Inde, en Russie, en Amérique latine et du Nord ainsi qu’avec son siège à Bonn, la DFG est présente dans le monde entier.

www.dfg.de