Job de rêve : youtubeur

Comment devient-on une star de YouTube ? C’est ce qu’expliquent les youtubeurs allemands Freshtorge, Dima, Sascha Alexander, Justcaan et Silvi Carlsson. 

Youtuber: Dima und Sascha Alexander
Alexander Koslowski, Dimitri Koslowski dpa

Allemagne. Mettre la caméra en marche et le succès suit automatiquement ? Ce n’est pas si simple d’avoir du succès sur YouTube. Dans un nouvel ouvrage, les youtubeurs allemands expliquent comment on réussit à pénétrer le monde de la vidéo et comment ils sont devenus eux-même célèbres. Nous vous les présentons.

Freshtorge

Les vidéos de « Freshtorge » sur Sandra, Lexa ou Shyenne, cliquées souvent plus de dix millions de fois sur Youtube, sont amusantes, bizarres et parfois même un peu méchantes. Pourquoi les vidéos sont-elles aussi amusantes ? Parce que le comédien Torge Oelrich interprète tous les rôles en même temps et ne se prend pas au sérieux. « En fait j’ai seulement commencé pour amuser mes amis » explique Oelrich. Mais cela a aussi plu à d’autres : entre-temps sa chaîne compte 2,4 millions d’abonnés et en 2017 il a été récompensé par le Goldene Kamera Digital Award.  

Dima

Depuis déjà 2009, Dimitri et Alexander Koslowski sont de véritables stars de YouTube, sous le nom de « DieAussenseiter » : jusqu’en novembre 2012, leur chaîne comptait le plus grand nombre d’abonnés de toutes les chaînes YouTube enregistrées en Allemagne. « Mon idée était de montrer que, en tant qu’outsider, on peut aussi s’amuser » déclare Dima Koslowski. Entre-temps, les deux cousins ne travaillent plus que sur leurs propres chaînes, Dima et Sascha Alexander, sur lesquelles ils présentent un mélange fait de comédie, de musique et de défis.

Silvi Carlsson

Silvi Carlsson ne se limite pas à présenter une seule facette. Chacune de ses vidéos est unique et différente des autres, qu’il s’agisse d’une parodie d’émissions de télévision ou de personnages de Disney ou de savoir comment cela se passe lorsque l’on prend rendez-vous sur un réseau social. La jeune femme de 25 ans traite souvent aussi de clichés liés au genre. En 2017, elle a utilisé sa chaîne pour donner aux spectateurs des informations sur les élections du Bundestag avec #erstewahl2017-Challenge.

Justcaan

Chaque dimanche et mercredi, Sabri Can Günaydi, 21 ans, présente une nouvelle vidéo sur sa chaîne YouTube « Justcaan ». Un emploi à temps complet pour ce graphiste. Sur ses vidéos, il fait des blagues – appelées « pranks » - à ses amis ou lance des défis. Parfois, plus de deux millions de personnes le regardent. « Bien souvent, on ne réalise pas que des personnes véritables sont derrière les chiffres. J’en ai pris vraiment conscience il y a quelques temps ; c’est pourquoi je me suis promis de faire encore plus attention à ce que je dis sur mes vidéos. » explique Günaydi. Actuellement, il développe un propre format où il essaie d’apprendre de nouvelles langues. Sa vidéo sur le croate est déjà devenue tendance dans le pays.

Youtuber: Justcaan
Justcaan

Toutes les citations sont extraites du livre « Mein Leben als Youtuber » , avec l’aimable autorisation des éditions Plötz & Betzholz.

© www.deutschland.de