Y a-t-il en Allemagne … ?

Y a-t-il des ours en Allemagne ? L’Allemagne a-t-elle une famille royale ? Nous répondons aux questions les plus fréquentes sur notre pays posées sur Google.

Ce que les utilisateurs d’internet veulent le plus souvent savoir sur l’Allemagne.
iStockphoto

Pourquoi l’Allemagne a-t-elle autant de noms ?

Les Allemands l’appellent « Deutschland », les Polonais « Niemcy », les Finlandais « Saksa » et les Anglais « Germany ». Il n’y a guère d’autres pays ayant autant de noms. Une des raisons est sa situation géographique au centre de l’Europe. L’Allemagne a des pays voisins appartenant à des familles linguistiques différentes. C’est pourquoi les appellations ne sont pas identiques. 

L’Allemagne a-t-elle une famille royale ?

En Allemagne, la monarchie a été abolie après la Première Guerre mondiale. A cette époque, les privilèges ont été retirés à la noblesse. Il y a toutefois encore des descendants de la dynastie : la maison de Hohenzollern, les derniers descendants du dernier empereur allemand Guillaume II.

Die Monarchie in Deutschland

Y a-t-il des ours en Allemagne ?

Actuellement, aucun ours ne vit en Allemagne, du moins pas en liberté. Mais depuis que les loups sont réapparus au cours des dernières années, l’Office fédéral de protection de la nature estime que des ours bruns sauvages pourraient aussi revenir dans les forêts allemandes. Depuis 1835, l’ours brun est censé avoir disparu d’Allemagne. En mai 2006, un jeune ours a toutefois fait la une des journaux ; après avoir quitté l’Italie et traversé les Alpes, il était entré en Bavière. L’ours appelé « Bruno » était considéré dangereux car il semblait avoir perdu toute crainte de l’homme. Après des tentatives infructueuses de sa capture, il fut abattu par des chasseurs.   

Pourquoi les étudiants allemands frappent-ils de la main sur leur pupitre ?

Dans les universités allemandes, il est de tradition, à la fin d’un cours magistral, de frapper de la main sur les pupitres. Une tentative d’explication : jadis, les étudiants n’avaient qu’une main de libre car l’autre devait tenir un stylo ou un cahier. Comme ils ne pouvaient dons pas applaudir, ils ont manifesté leur enthousiasme en frappant d’une main sur les pupitres.  

© www.deutschland.de

Newsletter #UpdateGermany: You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here to: