« Entdecke DE » : Görlitz – derrière les coulisses

La série « Entdecke DE » nous emmène en voyage à travers l’Allemagne : cette fois à Görlitz, ville européenne et décor de film.

Sabine Wenzel - Görlitz
Sabine Wenzel - Görlitz Sabine Wenzel - Görlitz

Une petite ville peut aussi jouer un premier rôle et s’il y avait un Oscar pour l’aptitude à se transformer, Görlitz pourrait s’apprêter à monter sur le podium. La ville d’Allemagne la plus à l’est a en effet déjà servi de double pour New York, Berlin, Francfort, Paris et Heidelberg. Elle a été utilisée comme coulisse historique par exemple pour « Inglourious Basterds » de Quentin Tarantino, « Goethe! » de Philipp Stölzl et « Le Liseur » avec Kate Winslet. C’est son centre historique unique au monde qui a permis à Görlitz de se qualifier pour de tels rôles de premier plan. Il faut dire qu’on y trouve sur un espace réduit plus de 4 000 monuments qui retracent 500 ans de l’histoire de l’architecture, ce qui comprend les styles gothique, Renaissance, baroque, l’art nouveau et le « Gründerzeit » et qui ont en grande partie échappé aux destructions causées par la Seconde Guerre mondiale. 

 

Si la ville d’Allemagne la plus à l’est ne porte plus guère les traces de 40 années de manque de soins à l’époque de la RDA, c’est aussi grâce à un fervent admirateur. Depuis 1995, un bienfaiteur anonyme verse chaque année un demi-million d’euros dont l’usage doit être strictement consacré à la rénovation de la vieille ville. Le résultat – encore provisoire -  est époustouflant et, grâce à son ambiance méditerranéenne, ses vastes places pavées, ses cafés et restaurants avec terrasse, peut tout à fait être comparé à la magnificence des vieilles villes du sud de l’Europe. Görlitz ne fait pas seulement preuve d’exemplaires pratiques respectueuses de l’histoire lorsqu’elle rénove ses façades mais aussi lorsqu’il s’agit d’aborder son histoire marquée par l’exode et les expulsions et dont le « Schlesisches Museum » se fait le témoin. 

 

Dans une ville où le soleil se lève plus tôt que dans le reste de l’Allemagne, on se tourne aussi vers l’avenir. Il est placé sous le signe de l’« entente entre les peuples » et de l’« Europe unie » que l’on met en pratique en faisant tout simplement une promenade vers la Neisse et en traversant le pont de la vieille ville menant à la ville polonaise de Zgorzelec. On n’a pas non plus hésité à appeler « Himmelreich » (royaume des cieux) un plat de cette ville sympathique. Il s’agit d’une spécialité silésienne à base de viande et de fruits secs.   

www.goerlitz.de

© www.deutschland.de