« Créer des voies légales et sûres »

La politique migratoire de demain était le sujet de la rencontre du Global Forum on Migration and Development (GFMD) à Berlin.

dpa - Global Forum on Migration and Development

Filippo Grandi

Lors du Global Forum on Migration and Development à Berlin, le Haut-Commissaire aux réfugiés des Nations unies (ONU), Filippo Grandi, a demandé une meilleure protection des migrants et des réfugiés ainsi que de leurs droits. Il a appelé les responsables à créer plus de possibilités d’immigration légales. M. Grandi s’est adressé aux représentants de gouvernements, de la société civile et de l’économie. Le GFMD est depuis dix ans une plateforme informelle d’échanges sur les migrations et le développement. En 2017-2018, l’Allemagne le préside avec le Maroc et a invité à cette rencontre fin juin 2017 au ministère fédéral des Affaires étrangères.

D’autres représentants de l’ONU ont souligné l’importance d’une migration sûre, régulière et organisée. « Si nous échouons, nous ne pourrons guère profiter de l’immense potentiel des migrants », a dit Louise Arbour, la chargée du Secrétaire général pour les migrations internationales. La fuite et les migrations se poursuivront, a souligné William Lacy Swing, le directeur général de l’Organisation internationale des migrations (OIM). Selon lui, la communauté des Etats doit empêcher que les migrants ne risquent leur vie ou soient exploités.

En savoir plus sur les personnes de retour au pays

Les résultats du dixième sommet du GFMD font partie d’un processus qui doit finalement conduire à un accord global sur des migrations légales et sûres. Les participants ont entre autres souligné que l’Agenda 2030 des Nations unies, étroitement lié aux questions migratoires, doit être conjointement appliqué par tous les groupes d’intérêt dans chaque pays. On veut aussi en savoir plus sur le profil et les besoins des migrants qui rentrent dans leur pays, ce qui exige une meilleure collecte des données. Le public doit également être mieux informé des défis complexes que lance la gestion des migrations.

© www.deutschland.de