Quand les phrases deviennent des bits et des bytes

La numérisation transforme le marché du livre. Cinq tendances qu’il faut connaître.

 

Un nombre croissant de lecteurs en ligne
Maksim Šmeljov/stock.adobe.com

Moins de clients dépensent plus

Le nombre d’acheteurs sur le marché allemand du livre grand public (sans livres scolaires ou spécialisés) a baissé de 6,4 millions entre 2013 et 2017. Or, en 2017, 29,6 millions de lecteurs de plus de dix ans achetaient encore au moins un livre par an. Une tendance réjouissante : quiconque achète des livres est prêt à dépenser plus, soit en moyenne 137,40 euros en 2017, alors que cette somme était de 116,70 euros par consommateur et par an en 2013.

Le commerce se met en ligne

Le commerce d‘assortiment, c’est-à-dire les magasins de librairie, a encore vu ses ventes diminuer l’année dernière. Avec un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d‘euros, il ne réalisait que 47,1 % du marché total, alors qu’il réalisait encore 4,5 milliards d’euros en 2014. Pendant la même période, la vente de livres en ligne a réalisé un chiffre d’affaires passant de 1,51 à 1,72 milliards d’euros et couvre maintenant 18,8 % du marché total.

Un nombre croissant de lecteurs en ligne

En Allemagne, les 30-49 ans ont passé plus de 3 heures à lire sur Internet en 2017. Et c’est dans cette tranche d’âge que l’on constate le plus fort recul chez les acheteurs de livres : moins 37 % entre 2013 et 2017 chez les 40-49 ans.

La concurrence des e-livres   

29,1 millions d’e-livres ont été vendus en 2017, soit un million de plus qu’en 2016. Mais les ventes d’e-livres sur le marché allemand du livre grand public a légèrement baissé, de 1,4 %. Cela s’explique surtout par le fait que les maisons d’édition – mais aussi les auto-éditeurs – se concurrencent et cela entraîne une baisse rapide des prix. Le prix moyen payé en 2017 est passé à 6,38 euros.

Deux best-sellers dominent le marché

Le roman de Maja Lunde « Die Geschichte der Bienen » (L’histoire des abeilles) a été le livre de fiction le plus vendu en 2017, à 350.000 exemplaires. Avec 500.000 exemplaires vendus depuis octobre 2016, l’ouvrage d‘Eckart von Hirschhausen « Wunder wirken Wunder » (Les miracles font des miracles) a été le best-seller des livres de non-fiction en 2017.

© www.deutschland.de