Le comeback de la robe bavaroise et de la culotte de peau

A l’origine vêtements de travail au village, plus tard garde-robe soignée pour la fête de la bière, aujourd’hui tenues en vogue : les costumes traditionnels sont tendance. Les jeunes créateurs misent sur la tradition, le fait-main et les matières de qualité.

Dirndl und Lederhosen feiern in Deutschland ein Comeback
dpa - Dirndl

Allemagne. Tradition et tendance ne s’excluent pas automatiquement, surtout dans la mode. Les grands fabricants allemands de costumes traditionnels, comme Angermaier ou Lodenfrey, le montrent bien. Ils expédient leurs robes bavaroises à Abu Dhabi et vendent leurs culottes de peau aux Etats-Unis. Des affaires de plusieurs millions. En Allemagne, on ne porte plus seulement « Dirndl » et « Hirschleder » à la fête de la bière de Munich mais aussi lors de mariages et de fêtes thématiques, sur le Rhin ou sur l’Elbe. Après des années de costumes bon marché, les créateurs allemands – et leurs clients – misent toujours plus sur la tradition. Les designers du label munichois Gottseidank, par exemple, créent des dirndls branchés : couleurs sourdes, formes strictes, fait-main allemand jusque dans la dentelle des précieux chemisiers. Pas d’extravagance, une élégance discrète. 

Quand le dirndl rencontre le punk

Lola Paltringer crée, elle, une alternative opulente avec un style punk enjoué et une excentricité pleine d’humour : une abondance de roses brodées et de rubans et même des scènes de bandes dessinées se retrouvent sur ses corsets. Cette élève de Vivienne Westwood, diplômée de l’école supérieure de la mode ESMOD, est rapidement devenue le chouchou des vedettes. Son atelier de costumes traditionnels sur mesure, au centre de Munich, est l’épicentre de l’excentricité que cette native de Mannheim dirige avec sa mère Brigitte. 

Nostalgie dans le style Sissi

L’impératrice autrichienne Sissi a inspiré la styliste munichoise Julia Trentini. Ses créations proposent surtout une nostalgie juvénile et une élégance féminine. Le nom de la marque, Fräulein Trentini, est tout un programme : looké et féminin, tout à fait le style de la vedette de « Sex and the City », Sarah Jessica Parker, qui compte une robe bavaroise de Trentini dans sa garde-robe très remarquée. 

C’est une Hambourgeoise qui réunit les trois labels munichois ci-dessus ainsi que d’autres stylistes réputés sous le toit de sa société de vente de dirndls par correspondance, Limberry. Sibilla Kawala, docteur en gestion, propose également depuis 2013 sa propre collection de costumes traditionnels dans sa boutique en ligne, ainsi qu’un configurateur de dirndl qui lui a déjà valu plusieurs prix de la création d’entreprise. 

79e Frühlingsfest de Stuttgart, la plus grande fête du printemps d’Europe, du 15 avril au 7 mai 2017 

© www.deutschland.de