Un grand photographe allemand à Kinshasa

La première exposition individuelle de Wolfgang Tillmans sur le continent africain. 

Star Fotograf: Wolfgang Tillmans
Thomas Tillmanns

L’exposition individuelle « Fragile » du grand photographe allemand Wolfgang Tillmans sera inaugurée le 12 janvier 2018 à Kinshasa en présence de l’artiste. La capitale du Congo est un grand centre de l’art, de la musique, des performances et de la mode, une métropole en mouvement, spontanée et créative – malgré une situation politique tendue qui risque de basculer à tout moment. Les relations humaines, la confiance et la solidarité sous-tendent le tissu social. Ce sont des motifs que l’on trouve aussi dans l‘exposition « Fragile » de Wolfgang Tillmans qui sera montrée dans différentes villes africaines ces prochaines années. L’exposition à Kinshasa sera pour Tillmans sa première sur le continent africain. L’Institut des relations internationales (ifa) y lance la tournée en coopération avec le Goethe-Institut, le Musée d'Art Contemporain et des Multimédias et l’Académie des Beaux-Arts. 

Portrait: Wolfgang Tillmanns
Wolfgang Tillmans Wolfgang Tillmans

Une approche humaine

Wolfgang Tillmans, né en 1968 à Remscheid, a fait ses études au Royaume-Uni de 1990 à 1992, au Bournemouth and Poole College of Art and Design. Il vit et travaille aujourd’hui à Berlin et à Londres. Son travail occupe une place éminente dans le monde international de l’art. Son langage photographique se base sur une approche profondément humaine de la complexité du monde. La solidarité, l’empathie, l’amitié et l’intimité sont sensibles et visibles dans ses œuvres.

Un appel à la liberté

On peut comprendre l’attitude de Tillmans comme un appel à la liberté et comme une invitation à rencontrer l’autre sans crainte et avec l’esprit ouvert. Tillmans ne considère pas comme une faiblesse d‘accepter la fragilité qui nous détermine en tant qu’individus et dans nos relations humaines mais bien comme une force. Les erreurs, les fractures et la fragilité sont toujours des impulsions permettant le développement de nouveaux processus. Elles renvoient à l’imperfection de notre vie et ouvrent des perspectives insoupçonnées sur sa matérialité.

Une exposition exhaustive

« Fragile » donne une vue d’ensemble sur les différentes formes d’expression artistique de Wolfgang Tillmans, commençant par des impressions grand format et passant par des objets sculpturaux, des projections vidéo et de la musique pour finir sur l’instant conceptuel de l’installation. L’exposition itinérante de l’ifa porte sur plus de 200 œuvres réalisées entre 1986 et 2017 : on y voit, outre des photographies, encadrées ou pas et de différents formats, l’installation sur table « truth study center », des vidéos et nombre de projets de publications. L’exposition dure jusqu’au 18 février et l’entrée est gratuite.

© www.deutschland.de