Immunisé contre les fake news

Les fake news se propagent de plus en plus vite. Nous vous montrons comment vous pouvez reconnaître les informations sérieuses et vous indiquons des moyens de vérifier des faits.

Etre attentif permet de détecter de nombreuses fake news.
Etre attentif permet de détecter de nombreuses fake news. AdobeStock

« L’ail immunise contre le Covid-19 » - même des fake news aussi absurdes que celle-ci se propagent à une vitesse fulgurante sur la toile. Outre donner de fausses informations, elles sapent aussi la confiance dans les médias et la politique. Mais il s’agit de fausses informations moins évidentes, il est de plus en plus difficile d’en reconnaître le degré de véracité. Nous vous montrons comment cela est cependant possible :

Comment reconnaître des sources sérieuses ?

Le langage des informations devrait être objectif et les faits devraient être vérifiables. Si l’on ne trouve pas d’autres sources sur internet concernant de prétendus spécialistes ou études, il faut se méfier. Des images et des vidéos peuvent également être trompeuses. Si l’on ne veut pas être trompé, il faut vérifier les sources et faire une recherche inversée d’images dans le moteur de recherche. Mais des sites sérieux sont aussi falsifiés – dans ce cas, il est préférable de rechercher l’information directement sur le site web original de l’éditeur.

Sur les médias sociaux, le danger est particulièrement grand car il est fréquent que le partage soit rapide et que les commentaires soient aussi émotionnels. Selon une étude de « NewsGuard », une entreprise qui évalue la crédibilité des informations, un TikTok sur cinq par exemple contient des éléments de désinformation. C’est pourquoi il peut être utile de vérifier depuis combien de temps les profils existent et avec qui ils interagissent. L’idéal est de toujours consulter les sources originales.  

Screenshot

Quelles offres journalistiques peuvent-elles m‘être une aide ?

De nombreux médias publics allemands offrent entre-temps des moyens de vérification. Les journalistes enquêtent sur la véracité d’affirmations souvent partagées. La plateforme d’information internationale Deutsche Welle  et l’équipe « ARD-Faktenfinder » dévoilent leurs processus de recherche dans leurs articles, de sorte qu’il est possible de suivre leurs résultats en détail. 

S’unir contre la désinformation

Depuis 2014, le réseau d‘utilité publique CORRECTIV pratique un journalisme d’investigation où des thèses sont vérifiées lors d’enquêtes complexes – ce qui a valu à la rédaction de recevoir plus de 30 prix prestigieux. Le site « Faktencheck » permet à des lecteurs de donner des avertissements.

Le German-Austrian Digital Media Observatory (GADMO) a été lancé en novembre 2022. Il s’agit de l’association de CORRECTIV avec différentes agences de presse et scientifiques sérieux. Ensemble, ils souhaitent faciliter la vérification de faits, lutter contre la désinformation, promouvoir l’éducation aux médias et vérifier si les réseaux sociaux font suffisamment de choses contre les fake news. Ce projet reçoit le soutien de la Commission européenne.    

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: