L’Industrie 4.0 – expliquée simplement

Que signifie Industrie 4.0, qu’apporte cette nouvelle technologie et où en est l’Allemagne? Un expert apporte cinq réponses compréhensibles.

Industrie 4.0 : la production numérisée permet une flexibilité maximum.
La production numérisée permet une flexibilité maximum. Rainer Bez/Universität Stuttgart (IFF), Fraunhofer IPA

Une machine sur quatre en Allemagne est déjà reliée à un réseau. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Daniel Stock, expert auprès de l’Institut Fraunhofer pour les techniques de production et l’automatisation (IPA), à Stuttgart, explique le thème complexe de l’industrie 4.0.

Daniel Stock
Daniel Stock Rainer Bez/Fraunhofer IPA

D’où vient l’expression « Industrie 4.0 » ?

Industrie 4.0 était à l’origine le nom d’un projet du gouvernement fédéral, afin de faire avancer la numérisation dans la production. C’est devenu un terme général pour la production numérique en réseau : les machines et les produits sont considérés être des composants intelligents en réseau qui, au niveau local et mondial et au-delà des frontières de l’entreprise, peuvent échanger des données. Cette approche doit offrir une transparence et une flexibilité sans précédent.

Quels défis faut-il surmonter pour arriver à l’industrie 4.0 ?

L’industrie 4.0 pose des défis de nature technique, d’organisation, de droit et de société souvent réciproquement liés : les machines doivent devenir plus intelligentes, mais dans quelle mesure une machine ou un service peuvent-ils prendre une décision de manière autonome ? Quel rôle joue l’homme dans cela ? Sur quelle base d’informations les décisions sont-elles prises ? Et qui est responsable en cas de défaillances ou de dommages ?

Pour de nombreuses petites et moyennes entreprises, c’est un défi que de constituer les ressources et les compétences nécessaires dans les technologies de l’information et de la communication. Dans l’ensemble, il y a un manque de personnel qualifié.

Quel est le rôle du Fraunhofer IPA dans ce contexte ?

Le Fraunhofer IPA soutient les entreprises pour la recherche, le développement et l’application de solutions individuelles par l’architecture informatique pour la production et jusqu’à une stratégie d’entreprise globale. Il s’agit par exemple de capteurs et de machines sur le sol des usines, du thème de l’usine numérique ou d’une planification de production intelligente, de robots cognitifs, d’outils numériques et de  services intelligents sur plateformes cloud edge.

Quels avantages apporte l’industrie 4.0 ?

L’Industrie 4.0 doit aussi bien réduire les marges d’erreur qu’augmenter l’efficacité et la productivité en liant de nombreux thèmes de la technologie de l’information et de la communication ainsi que de la production. Cela assure la compétitivité de l’Allemagne en tant que site. La plupart des entreprises attendent de l’industrie 4.0 un allègement physique du travail des ouvriers dans la production. De plus, les produits sont conçus de manière plus intelligente afin de pouvoir obtenir de nouveaux modèles d’activité sur la base de services numérisés.   

Où en sont les entreprises allemandes par rapport au niveau international ?

Comme il n’y a pas de définition standard pour l’industrie 4.0, il est impossible de donner des chiffres absolus en ce qui concerne l’adaptation. Au niveau international, l’Allemagne fait certainement partie des trois leaders aux côtés du Japon et des Etats-Unis.

Différentes études, par exemple de la fédération Digitalverband Bitkom, évaluent dans quelle mesure les entreprises se consacrent à l’industrie 4.0. De grandes entreprises investissent déjà de nombreuses ressources dans ce secteur et de plus en plus de petites entreprises adaptent des solutions ou ont une stratégie globale. Une machine sur quatre est reliée à un réseau. Environ la moitié des entreprises allemandes utilisent déjà des applications spéciales pour l’industrie 4.0 et près d’un autre quart en prévoit l’utilisation. 

 © www.deutschland.de