L’année automobile 2017

L’électromobilité, des limousines élégantes et la voiture la plus chère au monde – voilà l’année automobile 2017.

dpa/Fotoreport Volkswagen - Bugatti

Des voitures électriques, connectées et si intelligentes que le conducteur a de moins en moins besoin d’intervenir – ce qui n’était qu’un rêve des développeurs automobiles il y a encore quelques années est en train de devenir une réalité. La connectivité, l’électromobilité et la conduite sans chauffeur sont donc les grands mots-clés qui domineront l’année automobile 2017.

L’électromobilité, un grand thème

Les constructeurs de voitures électriques, surtout, veulent mettre les gaz. 2017 s’ouvre avec l‘Ampera-E d’Opel pour laquelle le constructeur hessois promet une autonomie théorique de plus de 500 kilomètres. A ce jour, l’électromobilité n’a pas vraiment démarré en Allemagne, l’autonomie des batteries est trop faible, le prix des voitures trop élevé.

L’attention portée aux voitures électriques occulte le fait qu’il y aura aussi cette année de nouveaux modèles conventionnels très importants. VW sort son élégant coupé limousine Arteon, Opel répond avec son nouveau modèle Insignia Grand Sport, BMW lance la nouvelle génération des modèles 5 et Mercedes met en vente sa classe S totalement revisitée.

La vision que montraient les constructeurs automobiles et leurs sous-traitants au salon de l’électronique CES à Las Vegas début 2017 sera peut-être réalité à l’automne. Quand le Salon international de l’automobile IAA s’ouvrira cet automne à Francfort-sur-le-Main, les constructeurs allemands, surtout, voudront jouer leurs atouts en matière d’innovation – avec par exemple des voitures comme le nouveau véhicule phare d’Audi, la A8 qui circule sans chauffeur sur de longues distance, du moins sur l’autoroute.

Une voiture pour 2,4 millions d’euro

Même si l’industrie automobile se concentre sur les thèmes d’avenir en 2017, pour aussi électriques et autonomes que deviennent nombre de voitures de série et encore plus de prototypes, il y a encore une voiture qui ignore toutes ces tendances et volera la vedette à la plupart des autres nouveautés : la nouvelle Bugatti Chiron sera remise au premier client au printemps. Avec un prix net de 2,4 millions d’euro, elle sera de loin la voiture la plus chère d’un fabricant allemand, même si elle est construite en France. Avec son moteur à 16 cylindres de huit litres et faisant 1 500 PS, elle sera aussi la voiture de série la plus puissante au monde. Et quand on conduit une telle voiture, on ne veut certainement pas entendre parler d’un pilote automatique.

www.iaa.de

www.opel.de

www.bmw.de

www.volkswagen.de

www.audi.de