Avec un bagage léger

Voyager en ayant bonne conscience ? Trois start-ups allemandes veulent faire progresser le secteur du tourisme.

Handluggage
Adobe Stock

Le ministère fédéral de l’Environnement a constaté que plus de la moitié des Allemands aimeraient voyager de manière plus durable. Mais, jusqu’à maintenant, seulement six pour cent le font. Trois start-ups veulent transformer le secteur du tourisme

Faircations

Sonja Karl, la fondatrice de Faircations, rêve d’avions fonctionnant à l’hydrogène et utilisés à grande échelle car, jusqu’à présent, les voyages longue distance ne peuvent se faire qu’en avion. Afin de rendre dès maintenant les voyages davantage respectueux du climat, l’ancienne responsable de voyages lointains et de luxe d’un groupe du secteur du tourisme a créé un portail de recherche pour les voyages à forfait durables. Outre une compensation de CO2, Faircations attache de l’importance à toute la chaîne de création de valeur d’un voyage durable : la compatibilité écologique, l’équité sociale et économique. Un pour cent du prix du voyage est affecté à des projets de durabilité sélectionnés.  

Tutaka

TUTAKA
Tutaka

L’entreprise hambourgeoise Tutaka veut rendre le secteur hôtelier plus durable – avec des cintres en carton recyclés, des draps venant du commerce équitable ou des pantoufles en feuille de palmier. Tutaka conseille les hôtels et contrôle les matériaux, l’utilisation des ressources, les conditions de production et le transport des produits qu’elle vend. « Les chaînes d’approvisionnement du secteur ont un immense potentiel de changement positif », selon les fondatrices Franziska Altenrath et Alexandra Herget. En 2019, elles ont été élues « Kreativpilotinnen» par le gouvernement fédéral.   

bookitgreen

Sur bookitgreen, un logement durable peut obtenir une évaluation allant jusqu’à cinq feuilles vertes. La plateforme permet aux utilisateurs de découvrir facilement si un logement propose par exemple des aliments biologiques et des détergents écologiques, économise de l’eau et recycle convenablement. Selon les exploitants, cela permet d’économiser environ 90 litres d’eau et 6 kilos de CO2 par nuit. Et bookitgreen plante un arbre pour chaque hébergement sélectionné.     

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: