L’initiative allemande pour des centres verts

L’Allemagne participe à la lutte mondiale contre la faim entre autres avec des centres verts pour des innovations durables dans les secteurs agricoles et agroalimentaires.

dpa/P. Royer - Green centres
dpa/P. Royer - Green centres
Avec l’initiative « Eine Welt ohne Hunger » (Un monde sans faim), l’Allemagne mise sur l’agriculture et le développement rural pour assurer durablement la nourriture pour une population mondiale croissante. Pour cela, le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a augmenté les sommes allouées : en 2015 elles seront de 1,4 milliard d’euros. Cela représente environ 20 pour cent du budget total du BMZ. Les experts estiment que le potentiel dans l’agriculture est important, surtout en Afrique. Le BMZ souligne que les rendements moyens y sont seulement de 0,5 à 1,5 tonne de céréales par hectare alors qu’en Allemagne on en récole de 5 à 8 tonnes par hectare, soit jusqu’à dix fois plus. Pour que les augmentations potentielles des rendements ne se fassent pas au détriment de la nature et de  l’environnement, l’Allemagne s’engage au profit des innovations dans le secteur agroalimentaire avec le projet « Producing more with less ». Afin d’appliquer dans la pratique les connaissances actuelles en matière d’agriculture, l’Allemagne veut créer au moins dix centres verts d’innovation écologique avec des partenaires locaux, essentiellement en Afrique      

Lancement au Mali

Le centre vert inauguré au Mali au printemps 2014 par le ministre fédéral Gerd Müller est le premier des dix centres d’innovation écologique répartis dans le monde entier. On étudie actuellement d’autres lieux d’implantation, par exemple en Ethiopie, au Kenya, en Zambie et au Togo. Les centres doivent promouvoir la formation et la formation continue et les savoirs aussi bien modernes que traditionnels figurent sur l’agenda. Le but est de créer un réseau pour l’apprentissage et le partage des expériences. Ce projet doit réunir des organismes gouvernementaux mais aussi des ONG, des représentants de l’économie, des associations et des sciences.
 
Global Forum for Food and Agriculture du 15 au 17 juin 2015 à Berlin

www.deutschland.de