Pourquoi cela vaut la peine de lutter pour les droits de l’homme

La Déclaration universelle des droits de l’homme a été signée il y a 70 ans. Ce qui s’est amélioré depuis et les défis qui existent encore.

Darum lohnt sich der Kampf für Menschenrechte
La Loi fondamentale s'engage en faveur des droits de l'homme. dpa

« Tous les être humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». Le 10 décembre 1948, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme. Qu’est-ce qui a changé depuis ? A quels défis est confrontée la politique en matière de droits de l’homme ? Heiner Bielefeldt, qui détient une chaire de droits de l’homme et de politique en matière de droits de l’homme à l’université d’Erlangen-Nuremberg et est ancien rapporteur spécial pour la liberté de religion et de conviction auprès de l’ONU, répond à ces questions.   

Heiner Bielefeldt
Heiner Bielefeldt, professeur spécialiste des droits de l'homme à Erlangen dpa

Monsieur le professeur Bielefeldt, la Déclaration universelle des droits de l’homme n’est pas juridiquement contraignante. Pourquoi est-elle cependant importante ?
En tant que document d’origine de la protection internationale des droits de l’homme, elle a été si souvent citée dans des conventions juridiquement contraignantes qu’elle a une valeur de droit coutumier. Elle a pour avantage d’être facilement lisible et compréhensible. En peu de pages, la Déclaration aborde les droits de l’homme en matière de droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels. Sans cette approche globale, il y aurait le risque de fragmentation des droits.   

Qu’est-ce qui a été amélioré en politique internationale et allemande en matière de droits de l’homme au cours des 70 dernières années ?
Beaucoup de choses ont été améliorées. Les mouvements sociaux, comme par exemple celui des personnes handicapées, ont formulé leurs demandes en tant que thèmes concernant les droits de l’homme et en ont élargi la conception. Il y a 70 ans, presque personne n’aurait pu imaginer que l’égalité pour les lesbiennes et les homosexuels serait revendiquée en tant que droit humain. On enregistre aussi des succès pour ce qui est de la prévention de la torture.   

A quels défis la politique en matière de droits de l’homme est-elle confrontée ?
Le progrès technologique soulève de nouvelles questions auxquelles nous devons apporter des réponses basées sur les droits humains, par exemple dans le domaine de la biotechnologie. De plus, nous assistons à un regain de l’autoritarisme dont le but est d’affaiblir ou de détruire les normes et les institutions relatives aux droits de l’homme. Nous devons être conscients de ce qui est en jeu.

© www.deutschland.de
 

Newsletter #UpdateGermany: You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here to: