Udo Lindenberg et l’unité allemande

Aucune autre vedette allemande de musique pop qu’Udo Lindenberg s’est autant consacrée au thème de la division de l’Allemagne. Dans l’Allemagne réunifiée il a plus de succès que jamais.

dpa/Bernd von Jutrczenka - Udo Lindenberg

Y a-t-il vraiment eu une fille de Berlin-Est (« Mädchen aus Ostberlin ») ? Ce fut apparemment une courte mais intensive rencontre dans la partie Est de la ville qui a inspiré Udo Lindenberg en 1973 pour cette chanson où il exprime dans son style inimitable rugueux-romantique la douleur de la division de l’Allemagne. Dans la chanson, il déclare qu’ils veulent simplement être ensemble. Mais cela n’et pas possible raconte-t-il car il doit retourner à l’Ouest, son autorisation pour Berlin-Est n’est valable qu’un seul jour.

L’espoir de Lindenberg qu’il y soit remédié, exprimé avec des sons mélancoliques, devait  se réaliser 16 ans plus tard – avec la chute du Mur, qu’il avait tant souhaitée. Cependant le chanteur, qui fêtera son 70e anniversaire en 2016, est un véritable Allemand de l’Ouest. Né à Gronau en Westphalie, il est rarement allé en RDA car on ne lui permettait pas de s’y produire. Avec le titre de « Sonderzug nach Pankow »  (Train spécial pour Pankow) il exprime avec humour sa colère du refus qui lui est fait. Il s’adresse à Erich Honecker, à l’époque l’homme le plus puissant de la RDA : « Ey, Honey, si vous m’y autorisez, je chante pour moins d’argent dans le Palais de la République. Je sais bien que j’ai énormément d’amis en RDA et leur nombre croît d’heure en heure ». Cela ne sert à rien. Lindenberg n’est autorisé qu’une seule fois à se produire en RDA : le 25 octobre il chante dans le Palais de la République devant un public sélectionné.  

La  grande tournée débute en juillet

Les chansons « Mädchen aus Ostberlin » et « Sonderzug nach Pankow » sont devenues secrètement les hymnes de la réunification. Il n’est donc pas surprenant que Lindenberg ait pu chanter à la Porte de Brandebourg pour les 25 ans de la chute du Mur. En 2014, il a également reçu l’Ordre du mérite de la ville de Berlin. Le rocker aux célèbres lunettes et chapeau et à la voix indistincte, qui vit depuis des années dans un hôtel à Hambourg, a plus de succès que jamais dans l’Allemagne réunifiée. La comédie musicale « Hinterm Horizont » (Derrière l’horizon), basée sur l’histoire de (« Mädchen aus Ostberlin », a déjà attiré depuis 2011 plus d’un million de spectateurs au théâtre à Potsdamer Platz. En tant que chanteur, Lindenberg remplit des stades entiers, accompagné par le « Panikorchester » et récemment par de jeunes artistes allemands tels que Clueso et Jan Delay. Il commence maintenant sa nouvelle tournée. Le stade olympique de Berlin sera l’un des lieux du spectacle.   

Tournée Udo Lindenberg « Panikparty 2015 » à partir du 10 juillet 2015

www.udo-lindenberg.de

www.stage-entertainment.de/musicals-shows/hinterm-horizont-berlin.html

© www.deutschland.de