Des chiffres et des faits étonnants sur le G20

Population, économie, numérisation, environnement – les pays du G20 sont très différents :

dpa - G20

Population

Les pays du G20 représentent 64 pour cent de la population mondiale. La moyenne d’âge diffère énormément. Au Japon, en 2015, sur 100 personnes ayant entre 20 et 64 ans, 47 personnes avaient plus de 65 ans. C’est le chiffre le plus élevé. Cette valeur appelée ratio de dépendance démographique était de 35 en Allemagne et de 8 en Afrique. Ce dernier chiffre est de loin le plus faible comparé à ceux des continents. Selon les calculs des Nations Unies, la population de l’Afrique va plus que doubler d’ici 2050 – pour passer de 1,2 milliard d’habitants en 2015 à 2,5 milliards en 2050. 

Economie

Les membres du G20 réalisent 80% de la performance économique mondiale. Les pays des BRICS, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, ont la part la plus importante, soit 31%, suivis de l’Union européenne (17%), des Etats-Unis (16%) et des autres pays du G20, également de 16%. De plus, les pays du G20 représentent plus des trois quarts du commerce mondial. En 2015, 77,5 % des produits et des services exportés provenaient de ces pays et, la même année, ils étaient destinataires de 76,5% de tous les produits et services importés. Les plus grandes nations commerciales étaient en 2015 la Chine et les Etats-Unis. L’Allemagne se classait au troisième rang, aussi bien pour les importations que pour les exportations. 

Numérisation

Selon les estimations de l’Union internationale des télécommunications, près de la moitié de la population mondiale (47%) a utilisé internet en 2015. Environ 80% en Europe et seulement 25% sur le continent africain. Les différences d’utilisation d’internet étaient également importantes en 2015 entre les pays du G20, allant de moins de 30% en Inde et en Indonésie à jusqu’à 90% et plus en République de Corée, au Japon et au Royaume-Uni. L’Arabie saoudite était située au premier rang en 2015 avec 177 contrats de téléphonie mobile pour 100 habitants. En Allemagne, on en comptait 117 pour 100 habitants. L’Inde était la lanterne rouge des pays du G20 avec 79 contrats pour 100 habitants. 

Environnement

En 2015, la Chine a produit près de 30% de toutes les émissions de dioxyde de carbone du monde entier et était de ce fait, de loin, le plus grand émetteur. Les Etats-Unis (14%), l’Union européenne (10%), l’Inde (7%) et la Fédération de Russie (5%) représentaient également une grande part des émissions mondiales. Dans leur ensemble, en 2015, les Etats du G20 étaient responsables de plus de 81% des émissions de dioxyde de carbone mondiales. L’utilisation des énergies renouvelables dans les pays du G20 varie également beaucoup. Elles étaient pratiquement pas ou peu utilisées en 2014 en Arabie saoudite, en République de Corée ou en Fédération de Russie. En comparaison, la consommation d’énergie primaire était relativement élevée au Brésil (39%), en Indonésie (34%) et en Inde (25%). Elle était de 12% en Allemagne.  

© www.deutschland.de