« Progresser vers un monde équitable »

La présidence allemande du G7 est marquée par la guerre en Ukraine. Un aperçu de la réaction des Etats du G7 et des objectifs du gouvernement.   

Le chancelier Scholz et les chefs d’Etat et de gouvernement du G7
Le chancelier Scholz et les chefs d’Etat et de gouvernement du G7 picture alliance/dpa/dpa-pool

Début 2022, l’Allemagne a pris pour un an la présidence du G7 et s’est fixé un objectif clair pour son programme :  « Progresser vers un monde équitable ». A peine deux mois plus tard, le 24 février, débutait la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine qui a, depuis lors, marqué également la présidence allemande du G7. Le chancelier allemand Olaf Scholz a parallèlement mis en garde pour que la guerre « ne nous fasse pas négliger, en tant que G7, notre responsabilité face aux défis mondiaux tels que la crise climatique ou la pandémie. Au contraire : nombre des objectifs, que nous nous sommes fixés au début de l’année sont même devenus plus urgents du fait de l’évolution de la situation mondiale ».     

Quels sont les pays du G7 ?
Le « groupe des sept » comprend, outre l’Allemagne, le Canada, les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, l’Italie et le Japon. Les sept nations industrielles et démocratiques de premier plan ne constituent toutefois pas une organisation officielle mais un forum informel. L’Union européenne en fait également partie. Cette forme particulière d’organisation confère un rôle particulier à la présidence du G7, donc, cette année, au gouvernement allemand. Il organise également le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du G7 qui aura lieu au château d’Elmau en Bavière, du 26 au 28 juin 2022. 

Comment réagissent les pays du G7 à la guerre contre l’Ukraine ?
Les sept Etats sont unis aux côtés de l’Ukraine et condamnent la guerre d’agression décidée par le président russe Vladimir Poutine. C’est ainsi que, par exemple, à l’occasion du 77e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale le 8 mai, les chefs d’Etat et de gouvernement ont déclaré : « Nous réitérons notre condamnation de l’agression militaire non provoquée, injustifiée et illégale de la Russie contre l’Ukraine et des attaques arbitraires perpétrées contre des civils et des infrastructures civiles, à l’origine d’une terrible catastrophe humanitaire en plein cœur de l’Europe ». Les Etats du G7 ont réagi immédiatement après l’invasion des troupes russes en adoptant un train d’actions sans précédent contre la Russie et en assurant également à l’Ukraine une aide financière de plusieurs milliards. A cela s’ajoute un soutien militaire aux forces armées ukrainiennes et l’Allemagne fournit aussi des armes.  

Quelles priorités l’Allemagne s’est-elle fixées pour la présidence du G7 ?
L’Allemagne s’est fixé cinq grands objectifs : de fortes alliances pour une planète durable, des orientations pour une stabilité et une transformation économiques, une prévoyance forte pour une vie saine, des investissements durables pour un avenir meilleur et un engagement commun pour une bonne cohabitation. Concrètement, cela signifie, entre autres, que l’Allemagne veut lancer la création d‘un « club climatique » ouvert et coopératif. En outre, le gouvernement fédéral entend faire progresser la coopération internationale pour un développement durable dans l’esprit de l’Agenda 2030 des Nations unies. L’Allemagne veut également, dans le cadre du G7, s’investir au niveau mondial pour l’égalité des sexes.   

Le gouvernement allemand recherche aussi le contact direct avec la société civile et, dans le cadre de la présidence du G7, des forums tels que Business7, Women7, Youth7 ont été créés à cet effet. 

Dernières informations sur la présidence allemande du G7

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: