« Rendre notre amitié vivante »

Un comité unique en son genre : l’Assemblée parlementaire franco-allemande rapproche encore plus les deux pays.  

Les drapeaux allemand et français devant le Reichstag
Les drapeaux allemand et français devant le Reichstag picture alliance / SvenSimon

« Vous rendez chaque jour notre amitié vivante », déclarait la ministre allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock en novembre 2022 lors d’une séance de l’Assemblée parlementaire franco-allemande à Berlin. 100 députés, 50 siégeant au Bundestag et 50 à l’Assemblée nationale, constituent cette assemblée qui existe depuis près de quatre ans. Des échanges parlementaires aussi intenses n’existent avec aucun autre pays : l’assemblée est un comité unique en son genre qui rapproche encore plus la France et l’Allemagne

« Notre partenariat va bien au-delà des traités et personne ne le sait aussi bien que vous, députés et députées des deux pays »,  disait Mme Baerbock en évoquant la signature du Traité de l’Élysée par le chancelier Konrad Adenauer et le président Charles de Gaulle le 22 janvier 1963. Ce traité marque une grande étape de la réconciliation et de l’amitié des deux pays voisins. 

Du Traité de l‘Élysée à l’accord parlementaire 

En 2018, les deux pays entamèrent des consultations sur une coopération plus étroite des parlements à l’occasion du 55e anniversaire du Traité de l’Élysée. Un an plus tard, le Bundestag et l’Assemblée nationale adoptaient un accord parlementaire et la séance constituante de l’Assemblée parlementaire franco-allemande se tenait dès le 25 mars 2019 à Paris. Depuis, l’assemblée se réunit deux fois par an, alternativement en France et en Allemagne.  

Les présidentes Yaël Braun-Pivet (à g.) et Bärbel Bas
Les présidentes Yaël Braun-Pivet (à g.) et Bärbel Bas picture alliance/dpa

Deux présidentes, l’une allemande, l’autre française 

Depuis 2022, deux femmes sont pour la première fois à la tête de l’assemblée : Bärbel Bas en sa qualité de présidente du Bundestag et Yaël Braun-Pivet en tant que présidente de l’Assemblée nationale. Mme Bas est présidente du Parlement allemand depuis les élections au Bundestag en 2021 ; à l’été 2022, Mme Braun-Pivet devenait la première femme élue à ce poste en France. Dans une interview donnée au journal Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, elle déclarait à propos de la coopération entre les députés allemands et français au sein de l’Assemblée parlementaire franco-allemande : « Il est très important que nos parlementaires se concertent étroitement car ils reflètent la diversité géographique et politique de nos deux pays. Je veux m’engager totalement pour cette entente unique en son genre. »   

© www.deutschland.de

Tu souhaites recevoir régulièrement des informations sur l'Allemagne ? Cliquez ici pour vous inscrire :