Le sommet du G7 au château d’Elmau

Les chefs d’Etat et de gouvernement se réunissent du 26 au 28 juin 2022 dans les Alpes. Ce qu’il faut savoir sur le lieu où se tient le sommet.

Le château d’Elmau dans les Alpes bavaroises
Le château d’Elmau dans les Alpes bavaroises picture alliance/dpa

La présidence allemande du G7 en 2022 culminera avec le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du 26 au 28 juin. L’Allemagne est pour la septième fois l’hôte d’un tel sommet – et pour la deuxième fois au château d’Elmau dans les Alpes bavaroises. Le dernier sommet du G7 sous présidence allemande s’y était déjà déroulé en juin 2015. Situé à quelque 100 kilomètres de Munich, cet hôtel de luxe offre un décor magnifique pour la réception du président américain Joe Biden et des autres chefs d’Etat et de gouvernement par le chancelier Olaf Scholz. La situation de l’hôtel remplit toutes les exigences de sécurité.

Le chancelier Olaf Scholz avec les chefs d’Etat et de gouvernement des pays du G7
Le chancelier Olaf Scholz avec les chefs d’Etat et de gouvernement des pays du G7
picture alliance/dpa

Un château à l’histoire mouvementée

Le site du G7 se situe dans le canton de Garmisch-Partenkirchen près de la Zugspitze, le plus haut sommet allemand. Le théologien et philosophe Johannes Müller y fit construire le château en 1916. Ce devait être un lieu de réunion et de rencontre, attirant des personnalités de la culture et de la politique pendant la République de Weimar, instituée après la Première Guerre mondiale. Après la prise du pouvoir par les nazis en 1933, Müller fit pour un temps l‘apologie de l’idéologie nazie, louant en 1942 le château à l’armée allemande. Après la guerre, l’armée américaine confisqua le bâtiment et l’utilisa brièvement comme hôpital de campagne.

Les enfants de Müller louèrent le château en 1951 et y installèrent un hôtel qui se fit rapidement une réputation pour ses événements culturels, notamment des concerts de musique classique. Un incendie détruisit une grande partie de l’hôtel en 2005. Le petit-fils de Johannes Müller, Dietmar Mueller-Elmau, le reconstruisit.

Le directeur de l’hôtel, Dietmar Mueller-Elmau
Le directeur de l’hôtel, Dietmar Mueller-Elmau picture alliance/dpa

Premier sommet du G7 en 2015

Les 7 et 8 juin 2015, l’ancienne chancelière Angela Merkel y reçut entre autres le président américain Barack Obama. Les photos du sommet des pays membres du G7, l’Allemagne, les Etats-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne, la France, l’Italie et le Japon, firent le tour du monde. Les grands thèmes du sommet étaient, entre autres, un engagement mondial en faveur de la protection du climat et la crise ukrainienne après l’annexion de la Crimée par la Russie. La Russie fut alors exclue du groupe du G7 en 2014 après la création d’un G8 en 1998.

 

L’ex-chancelière Merkel et l’ancien président américain Obama
L’ex-chancelière Merkel et l’ancien président américain Obama picture alliance/dpa

Un sommet dans une période historique difficile

Ce deuxième sommet dans les Alpes bavaroises sera marqué par la guerre d’agression russe en Ukraine. Les sept grandes nations industrielles démocratiques ont fermement condamné cette attaque et soutiennent l’Ukraine. Les autres sujets de l’agenda du G7 en 2022 sont la protection du climat, l’engagement en faveur d’une économie mondiale stable, la sécurité alimentaire dans le monde et l’engagement en faveur de la justice sociale et de l’égalité des droits. « Nous profiterons de notre présidence du G7 pour faire de ce groupe de pays un pionnier. Le pionnier d’une économie climatiquement neutre et d’un monde plus juste », déclare le chancelier Olaf Scholz.

De grands progrès doivent être faits au château d‘Elmau lorsque M. Scholz y recevra fin juin le président américain Joe Biden, le président français Emmanuel Macron, le Premier ministre britannique Boris Johnson, le Premier ministre italien Mario Draghi, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le Premier ministre japonais Fumio Kishida. On attend également la venue de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et du président du Conseil européen Charles Michel. M. Scholz a également invité l’Indonésie, l’Inde, le Sénégal et l’Afrique du Sud au sommet.

Vous trouverez ici toutes les informations et les actualités sur la présidence allemande du G7 

  
© https://www.deutschland.de/fr