La plus jeune voix allemande aux Nations unies

Intervenir et contribuer à gérer le monde ! L’étudiant Lukas Schlapp veut saisir cette chance lors d’un discours devant les Nations unies.

Un jeune délégué de l’Allemagne à l’ONU : Lukas Schlapp.
Un jeune délégué de l’Allemagne à l’ONU : Lukas Schlapp. privat

Que font vraiment les Nations unies ? Lukas Schlapp se pense sur cette question depuis plusieurs années. Il est l’un des deux jeunes délégués allemands qui s’engagent pour les préoccupations des jeunes lors de l’Assemblée générale de l’ONU en 2018. Ce Francfortois de 22 ans, étudiant en histoire de l’art et en sciences politiques, parlera devant 250 diplomates à New York au mois d’octobre. Les thèmes qui lui importent..

Lukas, pourquoi as-tu voulu participer à l’Assemblée générale de l’ONU en tant que jeune délégué ?
Lors d’une conférence d’anciens jeunes délégués en 2016, j’étais en admiration devant la tâche des délégués. Je ne pouvais pas imaginer que des jeunes fassent tout cela pendant leur formation ou leurs études. J’ai su d’emblée que je voulais en être ! J’ai postulé en décembre 2017. La candidature au poste de jeune délégué comprend une lettre, une interview par téléphone et deux jours de sélection, comme dans un centre d’évaluation. Cette année, il y avait 100 candidats allemands.

Je trouve bien que l’Allemagne assume toujours plus de responsabilité à l’international.

Lukas Schlapp, jeune délégué à l’ONU

Quelle est la tâche d’un jeune délégué à l’ONU ?
Nous représentons les jeunes d’Allemagne à l’Assemblée générale des Nations unies à New York. Nous avons droit de parole et de négociation dans la troisième commission de l’Assemblée. Nous pouvons donc participer à la rédaction des résolutions quand elles concernent des aspects importants pour les jeunes. En février, nous irons une nouvelle fois à New York pour participer à la commission sur le développement social de l’ONU.

Quels thèmes t’importent particulièrement ?
Actuellement, nous parcourons l’Allemagne et écoutons ce qui importe aux jeunes. Nombre d’entre eux nous ont parlé de paix et de protection du climat. Personnellement, je m’intéresse surtout à la protection des animaux et de l’environnement. La deuxième jeune déléguée allemande, Antonia Kuhn, s’engage en faveur des droits de l’homme.

Comment juges-tu le rôle de l’Allemagne aux Nations unies ?
L’initiative allemande en faveur d’une conception élargie de la sécurité, qui englobe toute la planète, est très importante. Nous sommes confrontés à un immense défi, notamment avec les problèmes climatiques. Je trouve bien que l’Allemagne assume toujours plus de responsabilité à l’international

© www.deutschland.de