La première école numérique

La première école numérique d’Allemagne est en cours de création à Saarbrücken.

dpa/Becker & Bredel - Smart school

Un Internet rapide dans toute l’école, des tableaux électroniques interactifs, des services en nuage et la réalité virtuelle – tout cela fait partie du quotidien dans une « Smart School ». A la mi-novembre, la ministre fédérale de l’Education Johanna Wanka inaugurait avec la ministre-présidente de la Sarre Annegret Kramp-Karrenbauer la première Smart School allemande. La Gesamtschule Bellevue (réunissant collège et lycée) à Saarbrücken deviendra au cours des cinq prochaines années une école numérique pilote avec une infrastructure numérique performante, des concepts pédagogies adaptés et une formation continue pour les enseignants.

« L’exemple des Smart Schools montre comment l’apprentissage numérique peut fonctionner. L’avenir devient ici palpable », disait Mme Wanka lors de sa visite à l’école à l’occasion du 10e sommet national sur l’informatique à Saarbrücken. « Les élèves apprennent à comprendre la technologie numérique et à l’utiliser judicieusement, étant ainsi bien armés pour gérer leur vie en toute souveraineté dans un monde toujours plus numérique. » Mme Wanka soulignait que le développement de l’école numérique porte aussi sur des concepts intelligents pour les enseignants « qui peuvent passionner et faire progresser leurs élèves avec de nouveaux moyens et méthodes pédagogiques ».

Une infrastructure numérique performante

Avec le « DigitalPakt#D » présenté en octobre 2016 dans le cadre de la stratégie « Offensive éducative pour une société du savoir numérique », le ministère fédéral de l’Education contribue dans les cinq prochaines années à créer avec les Länder une infrastructure numérique performante dans les écoles. « En Allemagne, l’éducation au numérique, allant de l’école à un apprentissage sa vie entière, peut devenir une réussite si nous réunissons nos forces et nos ressources », disait Mme Wanka.

Le laboratoire numérique de la Gesamtschule Bellevue montrait le potentiel des médias numériques pour l’apprentissage lors du sommet sur l’informatique. Outre des expériences intéressantes, l’apprentissage en réseau était au cœur de la démonstration. Des élèves, sur place et reliés en direct de la Smart School, décrivaient à la chancelière Angela Merkel leurs expériences dans le monde de l’apprentissage numérique.

Le concept d’un nuage scolaire fut également présenté à Saarbrücken, ce nuage proposant des contenus numériques d’apprentissage et d’enseignement pour toutes les écoles. Le concept doit être expérimenté en 2017 dans le cadre d’un projet-pilote dans les écoles de l’Association des pôles d’excellence en mathématiques et en sciences de la nature (MINT-EC).

www.bildung-forschung.digital

© www.deutschland.de