Les études en Allemagne

Les universités allemandes sont très appréciées des étudiants internationaux.

dpa/Albert Schmidt - Universities

La grande qualité de la formation et de la recherche, des méthodes d’enseignement et d’apprentissage modernes, des modes d‘admission transparents et de bonnes activités de conseil attirent en Allemagne des jeunes du monde entier. C’est ce que constate le Service allemand des Echanges universitaires (DAAD) qui a interrogé pour son étude 11.000 étudiants étrangers. Au total, quelque 300.000 étudiants internationaux étaient inscrits dans des établissements supérieurs allemands au semestre d’hiver 2013/14, soit un nombre plus élevé que jamais. L’Allemagne est ainsi, derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, le pays le plus apprécié chez les étudiants étrangers. Avec des programmes spécifiques comme Stibet, un programme de bourses et de prise en charge, le DAAD veut faciliter l’adaptation des étudiants étrangers en Allemagne. Le ministère fédéral des Affaires étrangères met quelque 7,5 millions d’euros à la disposition de ce programme.

Un enrichissement pour la société

Mais l’étude montre aussi qu’il faut surmonter des obstacles. Plus de la moitié des étudiants interrogés par le DAAD ont de la difficulté à trouver une chambre ou une place dans une cité universitaire. Un quart des étudiants interrogés a de grandes difficultés à traiter avec les administrations. C’est pourquoi 77 % des étudiants demandent à ce que les activités de conseil soient étendues dans les établissements supérieurs ; près de la moitié souhaitent un plus grand soutien dans la recherche d’un logement et d’un travail d’étudiant. Il existe également des obstacles avant d’entamer ses études : les jeunes originaires d’Afrique, du Proche-Orient et d’Europe de l’Est se plaignent de problèmes pour obtenir un visa vers l’Allemagne.

Un peu plus de la moitié des étudiants veulent travailler en Allemagne après leurs études. « C’est très positif car les étrangers bien formés représentent une composante essentielle du paysage universitaire allemand et un enrichissement pour notre société », souligne la présidente du DAAD, Mme Margret Wintermantel. Les diplômés apprécient surtout les bonnes perspectives professionnelles, une qualité de la vie élevée et les excellentes possibilités de formation en Allemagne.

La demande des étudiants étrangers ne se tarira pas. Le gouvernement fédéral s’attend en effet à 350.000 étudiants internationaux en 2020.

www.daad.de

www.daad.de/stibet

© www.deutschland.de