Le vert conquiert les villes

Le jardinage urbain offre d’innombrables possibilités : cultiver des légumes sur les pavés des rues, installer des zones de calme pour le quotidien trépidant et des hôtels à insectes. Trois tendances.

dpa - Urban gardening

Allemagne. A Berlin-Marzahn ça verdit, fleurit et embaume. D’avril à octobre 2017, une surface de 104 hectares y est consacrée au jardin. Le Salon international des jardins (IGA) attire les visiteurs avec  plus de 5 000 manifestations et expositions consacrées à l’horticulture, à l’aménagement du paysage, aux espaces verts urbains et à la civilisation.

De nouveaux modèles de jardin présentent des idées simples et innovatrices pour les jardins, les cours ou les toits. Les visiteurs peuvent s’informer aussi bien sur les plantes utiles et les plantes ornementales, l’artisanat traditionnel ou les matériaux recyclés que sur l’aménagement de cours très ombragées ou d’espaces de protection pour de petits animaux ou des insectes. Trois tendances.

Le jardin urbain

Depuis de nombreuses années, l’Urban Gardening est un phénomène en Allemagne. Le mouvement vient des Etats-Unis. Les jardiniers urbains s’emparent des terrains vagues, des toits des maisons, des garages souterrains ou des bandes en bordure des rues. Si le sol est scellé ou impropre à la culture, ils plantent dans des caisses ou des bacs à fleurs, dans des emballages Tetra Pak ou sur des palettes. De nombreuses villes soutiennent cet engagement. Les petits et les grands jardins urbains deviennent souvent des lieux de vie sociale.

Le jardin de l’équilibre

Cette saison, le jardin connaît une nouvelle tendance : la méditation dans la nature. Le jardin de l’équilibre est placé sous le signe de la décontraction et de la sérénité ; il s’agit de créer une atmosphère calme. Des plantes fragiles et des matériaux minimalistes tels que des poteries en terre cuite et des roseaux s’associent par exemple à la simple forme de l’olive. Une autre variante s’inspire des jardins de couvents : de jolies plantes utiles en vert et bleu, comme par exemple de la lavande et des ceps de vigne, sont combinées avec des matériaux naturels. Diverses surfaces, comme par exemple une terrasse avec un motif de labyrinthe, invitent à laisser vaguer le regard et les pensées.    

Jardin pour les animaux

Les abeilles et les bourdons sont importants pour la nature – aussi dans son  propre jardin. Par exemple pour la pollinisation des arbres fruitiers. Les abeilles sauvages, surtout, trouvent toutefois de moins en moins de place dans les espaces à forte densité de population. Contrairement aux abeilles domestiques, elles vivent essentiellement en solitaires, construisent elles-mêmes leur nid et doivent veiller à procurer de la nourriture à leur descendance. Pour les abeilles sauvages un hôtel à insectes est un grand soutien et est facile à construire avec des matériaux naturels tels que des  bûches, des tiges creuses ou des tiges de bambou. Il suffit de percer des trous de différentes grosseurs dans des bois ronds que l’on empile, assemble et place à un endroit protégé. Les bourdonnements au jardin ne se feront pas attendre.

© www.deutschland.de