« Enfin égaux »

De plus en plus d’influenceurs s’engagent en faveur d’une société ouverte et diversifiée. Nous vous présentons trois d'entre eux.

Charlotte Weise, influenceuse
Charlotte Weise, influenceuse Charlotte Weise

Charlotte Weise, @charlotte_weise

Charlotte travaille depuis quatre ans en tant que mannequin et influenceuse. Pour la jeune femme de 28 ans, il est important de s’engager sur ses chaînes également en faveur de sujets actuels de politique et  de société. Le thème du féminisme lui tient particulièrement à cœur. « Je souhaite que les hommes et les femmes soient enfin traités de manière égale. Pas seulement pour ce qui est du salaire mais aussi dans la façon dont ils se traitent les uns les autres » déclare l'influenceuse. Elle partage ses messages avec ses abonnés. « Avec plus de 160 000 personnes, on peut faire beaucoup de choses positives ».

Fabian Hart, @fabianhart

Fabian Hart est journaliste de mode, chroniqueur et instagrammeur. Sur son podcast « Zart bleiben » et sa chronique dans Vogue « Das Neu Blau ", il discute avec ses invités de la masculinité en transition. Sur sa chaîne instagram, il se présente lui-même sous différentes formes de masculinité - du mec cool avec une barbe de trois jours à la drag queen un tenue de Pretty Woman. Dans sa chronique, le Hambourgeois raconte : « j'ai souvent eu l'impression que, pendant des années, je me suis créé une fausse image de moi, comme si je m'étais montré particulièrement dur pour ne pas être ressenti comme mou, comme trop sensible ». Par son engagement, il veut briser les règles de la masculinité traditionnelle et montrer « à quel point il est libérateur de surmonter les rôles stéréotypés des genres».    

Thelma Buabeng, @thelmabuabeng

Thelma Buabeng, influenceuse
Thelma Buabeng, influenceuse Kiki Palme

Thelma Buabeng, née en 1981 au Ghana et ayant grandi en Rhénanie, est une activiste des médias sociaux. Depuis de nombreuses années, cette Berlinoise par choix, s'engage pour la lutte contre le racisme. En 2020, Buabeng a créé « BlackWomxnMatter Germany ». Le groupe a pour objectif de « se soutenir au moyen d’échanges, de solidarité et de joie et de faire avancer le changement dans la société, la politique et les médias ». Dans une interview du magazine « Spiegel » , la quadragénaire a déclaré que ces échanges lui font du bien.

Avec l’animatrice Hadnet Tesfai et l’influenceuse Natasha Kimberly, Buabeng anime le talk-show « Five Souls », où des femmes parlent de famille, de relations, de sexe et de vie professionnelle. « Je suis heureuse de pouvoir parler de sujets de tous les jours comme n’importe quelle personne blanche dans n’importe quel talk-show. Et ne pas être toujours interrogée sur le racisme » explique Buabeng au Spiegel.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: