Foi et paix

Les religions en Allemagne et la Conférence mondiale de « Religions for Peace ». Voici les faits.

La Conférence « Religions for Peace» a lieu à Lindau en 2019
La Conférence « Religions for Peace» a lieu à Lindau en 2019 dpa

Religions en Allemagne

84 pour cent de la population mondiale appartiennent à une religion – et la tendance est à la hausse. En Allemagne, l’évolution est inverse : de moins en moins de personnes se sentent liées à une religion. Lors d’un sondage, près de 80 pour cent des jeunes ont indiqué pouvoir vivre sans foi.

Si, en 2017, encore une personne sur deux en Allemagne appartenait à l’une des deux grandes religions chrétiennes, une étude de l’université de Fribourg a révélé qu’en 2060 ce ne sera plus qu’une sur trois. Aujourd’hui déjà, environ 36 pour cent de la population sont sans confession.  

Depuis 2011, plus de 1,2 million de musulmans ont cherché une nouvelle patrie en Allemagne, de sorte qu’entre 4,4 et 4,7 millions de musulmans y vivent. Cela représente de 5,4 à 5,7 pour cent de la population totale qui, en Allemagne, est de 82,2 millions d’habitants.

Après la Shoah, l’Allemagne ne comptait plus qu’environ 15 000 juifs ; entre-temps plus de 100 communautés juives ont environ 107 000 membres.

Cohabitation pacifique

La Loi fondamentale allemande garantit que chacun peut vivre librement sa religion. L’Etat a une position neutre et tolérante envers toutes les religions. Le fait qu’un citoyen se réclame d’une religion ou fasse partie d’une communauté religieuse relève de sa propre décision.

L’Etat et la religion ne font toutefois pas l’objet d’une stricte séparation en Allemagne. Il coopère avec des communautés religieuses et organise, par exemple, les cours de religion dans les écoles.

Religion et  politique étrangère

Depuis quelques années, la politique étrangère allemande s’ouvre aux impulsions de la société civile. Afin de renforcer le potentiel constructif et pacifique des communautés religieuses, le ministère des Affaires étrangères crée un réseau international et interreligieux de représentants des religions.

Conférence mondiale des « Religions pour la paix » à Lindau

Le service « Religion et politique étrangère » du ministère des Affaires étrangères accompagne la dixième Conférence mondiale de l’organisation « Religions for Peace » (Religions pour la paix) du 19 au 23 août à Lindau – avec la participation de  900 représentants de diverses religions, gouvernements et institutions. Elle sera inaugurée par le président fédéral Frank-Walter Steinmeier.

Glaube und Frieden
DW Akademie/RfP

Sous la devise de « veiller à notre avenir commun – soutenir une action multireligieuse pour le bien commun », les participants discuteront de ce que les religions peuvent faire afin de promouvoir la paix en ces temps de guerre, d’intolérance et de terreur.

„Religions for Peace“

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany?
Subscribe here: