Entdecke DE : le lac de Constance

La série « Entdecke DE » nous emmène à la découverte de l’Allemagne : cette fois au lac de Constance

GinaKoch/Fotolia - Blick auf den Leuchtturm auf der Insel von Lindau am Bodensee

Martin Walser est l’un des plus célèbres représentants de la littérature allemande d’après-guerre. Il a écrit des romans renommés tels que « Un cheval qui fuit », « Mort d’un critique », « Une source vive ». Dans ses livres, le lac de Constance joue souvent un rôle – un  livre entier lui est même dédié. En 1998 il a publié « Heimatlob – Ein Bodensee-Buch » (avec le peintre André Ficus) où il se consacre passionnément à sa patrie. Et il a une bonne raison pour cela : le lac de Constance, le troisième plus grand lac d’Europe centrale avec une superficie de 536 kilomètres carrés, est l’une des plus belles régions en Allemagne et l’un des lieux de vacances favoris.

Le lac de Constance sous une autre perspective

Que l’on soit une famille, des amis de la nature, des sportifs ou des amateurs d’art – au lac de Constance il y en a pour tous les goûts. La visite de Constance, Meersburg ou Überlingen est aussi intéressante que celle de l’église de pèlerinage de Birnau ou du château de Salem. Le festival de Bregenz, qui a lieu chaque année en été, est l’un des événements culturels de la région autour du lac de Constance.  En plus des chutes du Rhin à Schaffhausen et des constructions préhistoriques sur pilotis à Unteruhldigen, les dix grandes îles du lac de Constance sont des lieux d’excursion attractifs. En tout premier lieu Mainau, l’île aux fleurs, ainsi que la plus grande île de Reichenau avec son abbaye du même nom qui fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais on peut aussi nager, faire des randonnées ou circuler à vélo sur les pistes cyclables au bord du lac – ou même opter pour un vol en zeppelin. Ces aérostats sont encore fabriqués à Friedrichshafen au bord du lac de Constance.   

www.bodensee.de

© www.deutschland.de