Le festival d’heavy metal à Wacken

Lors du Wacken Open Air au Schleswig-Holstein, des mondes différents entrent chaque année en collision – ce qui en fait tout son charme.

mc_the_snapshot/Flickr - Wacken Open Air
mc_the_snapshot/Flickr - Wacken Open Air mc_the_snapshot/Flickr - Wacken Open Air

Ils ne sauraient être plus différents. D’un côté Wacken, un village de près de 2.000 habitants dans le Schleswig-Holstein rural, dans un paysage tranquille de forêts et de lacs. De l’autre, quelque 75.000 fans, en majorité jeunes, de musique heavy metal qui débarquent dans le village chaque premier week-end d’août. Depuis 25 ans, les mondes entrent en collision à Wacken ; or le charme de ce festival réside dans le fait que les habitants du village et les fans de musique cohabitent de manière inhabituelle.

C’est ce que montre avec bonheur le documentaire « Full Metal Village » de la réalisatrice sud-coréenne Sung-Hyung Cho qui vit en Allemagne. Dans ce film, les fanfares de village et les rockers heavy metal jouent côte à côte. Le film a obtenu plusieurs prix et a largement contribué à ce que « Wacken » devienne un terme connu en Allemagne – même par ceux qui n’apprécient guère le heayy metal.

Une excellente commercialisation allant jusqu’aux croisières heavy metal

Le nom du festival incarne aussi des affaires particulièrement florissantes. Le nombre de visiteurs a sensiblement augmenté ces dernières années, les billets pour 2015 étaient tous vendus en l’espace de douze heures. Environ un tiers des festivaliers et la plupart des groupes viennent de l’étranger. Et ce n’est que l’activité principale. Les organisateurs produisent de petits remakes du festival en d’autres lieux, il existe une bière appelée « Wacken Premium Pils » et un large éventail de produits de merchandising portant l’inscription « W:O:A ». Depuis 2013, on peut même réserver une place pour un « Full Metal Cruise », une croisière pour vacanciers amateurs de heavy metal.

« Wacken » est un roc apparemment inébranlable dans le paysage festivalier allemand. Celui-ci est large et l’offre très diversifiée, mais toutes les rencontres n’ont pas la continuité de ce festival au Schleswig-Holstein. Les petits festivals, notamment, craignent sans cesse pour leur existence. Et les grands festivals ne sont pas non plus intouchables. Le très classique « Rock am Ring » a dû chercher un nouveau domicile pour son 30e anniversaire. En 2015, cette fête de plusieurs jours s’est déroulée pour la première fois sur un ancien terrain d’aviation de la Bundeswehr, à Mendig en Rhénanie-Palatinat. Des différends entre l’organisateur du festival et l’exploitant de l’ancien lieu du festival, le Nürburgring, furent à l’origine de ce déplacement. Cela n’a guère dérangé les festivaliers qui furent plus de 90.000, un record.  

Wacken Open Air du 30 juillet au 1er août 2015

www.wacken.com

© www.deutschland.de