Six destinations pour 2017

Une envie de lointain ? Nous vous présentons six lieux plus ou moins connus qui valent une visite en Allemagne.

powell83/Fotolia - Elbphilharmonie

Hambourg

Il faut y aller en 2017, estime le New York Times qui tresse surtout des louanges à la nouvelle Elbphilharmonie. Mais Hambourg a plus encore à offrir, par exemple le « Roller Derby » : deux équipes en patins à roulettes s’affrontent et doivent pénétrer le plus loin possible dans le camp de l’adversaire. Un mach de première ligue des Harbor Girls du quartier de St. Pauli est un véritable événement.

 

Leipzig

Dans son hymne à la province, le groupe Kraftklub, de Chemnitz, chante « Je ne veux pas aller à Berlin ». Mais les musiciens s’installeraient éventuellement à Leipzig – ils l’ont plus ou moins annoncé. La ville est toujours un lieu tendance, comme on peut s’en rendre compte au Werk 2. Des graphistes et des sculpteurs travaillent dans ces anciens halls industriels où se déroulent aussi des concerts et des soirées cinéma.

Nürburgring

Les fans de rock deviennent nostalgiques quand ils pensent à l’ancien circuit de course automobile dans l’Eifel. Jusqu’en 2014, il accueillait chaque année le festival Rock am Ring. Celui-ci a dû s’installer ailleurs en raison d’un conflit entre l’organisateur du festival et l’exploitant du circuit. Mais cette grande fête du rock revient sur le circuit en 2017.

Offenbach

Lors de la biennale d’architecture à Venise en 2016, cette commune fut présentée comme une « arrival city ». Effectivement, cette petite ville jouxtant Francfort-sur-le-Main attire de plus en plus d’habitants et a sensiblement amélioré son image naguère médiocre. On en découvre les meilleurs coins lors d’une visite commentée par les jeunes créatifs de Offenbach loves you.

Stuttgart

La ville qui s’est si longtemps battue pour faire inscrire des bâtiments au patrimoine mondial mérite une visite. Deux immeubles de l’architecte suisse Le Corbusier dans le lotissement Weißenhofsiedlung à Stuttgart sont maintenant inscrits sur la liste de l’UNESCO, avec d’autres bâtiments de Le Corbusier en Argentine, en Belgique, en Inde, au Japon et en Suisse. C’était la troisième candidature et celle-ci l’a emporté après deux échecs.

Torgau

Il y a 500 ans, Martin Luther rendit publiques ses 95 thèses – et tous se rendent en 2017 à Wittenberg pour célébrer l’anniversaire de la Réformation. Mais pourquoi ne pas faire plutôt une excursion à Torgau ? Luther s’est souvent rendu dans cette ville saxonne et y consacra l’église Schlosskirche en 1544. Contrairement à la Schlosskirche de Wittenberg, celle-ci a conservé son état original. Dans la chambre historique de Luther à Torgau, on peut même recopier l’un des 31.000 vers de la Bible, et laisser ainsi ses traces dans l’année de la Réformation.  

© www.deutschland.de