L’« Indonesia LAB »

L’Indonésie étant l’invitée d’honneur de la Foire du Livre de Francfort 2015 des artistes allemands et indonésiens se sont rassemblés au sein de l’« Indonesia LAB »

Mousonturm.de/PandjiVascodagama - Indonesia LAB

Leurs mouvements sont fluides, leur expression est forte. Lorsqu’ils dansent sur de la musique électronique ou sur des sons hypnotisants, ils attirent les spectateurs dans un monde qui leur est propre. Leur performance ne nécessite aucun costume fabuleux ni décor coûteux. Dans la pénombre, portant des bermudas rouges, les sept jeunes hommes de Jailolo, une région retirée sur l’île indonésienne de Halmahera, imitent les mouvements des bancs de poissons et veulent ainsi attirer l’attention sur leur habitat menacé par la surexploitation et le changement climatique.       

 « Cry Jailolo » est le titre de la pièce créée par Eko Supriyanto. Il est actuellement l’un des principaux chorégraphes d’Asie du Sud-Est et a déjà travaillé avec la  pop star Madonna et l’Américain Peter Sellars, metteur en scène de théâtre. Supriyanto, accompagné de nombreux autres artistes, compositeurs, musiciens et danseurs, participe à l’« Indonesia LAB » avec « Cry Jailolo ». Ce projet culturel commun de l’Allemagne et de l’Indonésie a été initié en été 2014 par les six partenaires du Frankfurt LAB – Ensemble Modern, Künstlerhaus Mousonturm, Städelschule, Portikus, l’académie théâtrale de Hesse, l’Ecole supérieure de musique et d’arts du spectacle et la Forsythe Company – ainsi que le Goethe Institut Indonesien et la fondation KfW.

Festival à Francfort et à Jakarta

L’attention de l’« Indonesia LAB » se focalise sur les 240 millions d’habitants de la quatrième plus grande nation au monde et sur son milieu artistique innovateur en constante évolution. Il a toujours été sous l’influence de la diversité sociale et culturelle du pays qui crée sans cesse de nouvelles formes d’expression culturelle et de nouveaux projets. L’« Indonesia LAB » réunit des artistes talentueux d’Indonésie et d’Allemagne et apporte une vision différente de la cohabitation de l’art et de la société dans le contexte international. De nombreux artistes y participent, tels que le peintre Ade Darmawan qui, avec son exposition « Magic Centre », se penche sur les évolutions socioculturelles de la société urbaine ou le collectif d’artistes « Ruang Suara » qui, avec l’ensemble Modern, présente de la musique contemporaine d’Indonésie. Le festival de clôture de l’« Indonesia LAB » a lieu en automne parallèlement à Francfort sur le Main et à Jakarta – à Francfort avant et pendant la Foire du Livre, à Jakarta dans le cadre de la « Deutsche Saison ». 

www.mousonturm.de/web/de/projekte/indonesia-lab

www.kulturstiftung-des-bundes.de/cms/de/projekte/buehne_und_bewegung/indonesia_lab.html

© www.deutschland.de