De la musique qui fait bouger les choses

La planète et la partition en transformation ou du rock contre l’extrême droite : lisez ici comment ces projets ont un effet musical pour un monde meilleur.

La musique relie et transforme – ces trois exemples en sont la preuve.
La musique relie et transforme – ces trois exemples en sont la preuve. Peter Hundert Photography

« For Seasons » – la musique du changement climatique

Avec la croissance du mouvement « Fridays For Future », le changement climatique devient un thème de plus en plus important, également dans la musique. En novembre 2019, les musiciens du NDR Elbphilharmonie Orchester ont de ce fait donné, avec « For Seasons »,  une nouvelle interprétation des « Quatre Saisons » de Vivaldi à la Elbphilharmonie de Hambourg. A l'aide d'un algorithme, l'original a été modifié selon les conséquences du changement climatique. Le motif de l’été s’annonce dans la partition du printemps, tout comme le font les données climatiques actuelles et 15 pour cent des motifs d'oiseaux ont été supprimés en raison de la disparition des espèces.    

Pour Simone Candotto, tromboniste soliste de l' Elbphilharmonie Orchester, ce morceau a une signification particulière :  je suis originaire d'un lieu proche de Venise  - où exerçait  Vivaldi – qui est particulièrement menacée par le changement climatique. C'est pourquoi ce morceau et sa nouvelle interprétation me touchent beaucoup."

#WirSindMehr – de la musique contre l’extrême droite

Début septembre 2018, quelque 65 000 personnes à Chemnitz ont lancé un signal contre la violence et la xénophobie. Sous la devise de « Wir sind mehr » (Nous sommes plus nombreux), Felix Kummer, leader du groupe Kraftklub de Chemnitz, a réuni des amis de l’industrie de la musique pour l'un des plus grands concerts de l’année auquel participaient également des grandes pointures de la musique allemande comme K.I.Z., Marteria, Casper et Die Toten Hosen. En 2019, des artistes tels que Herbert Grönemeyer et Alligatoah ont pris le relais avec le concert « Wir bleiben mehr » (nous restons plus nombreux). 

Ce n’est toutefois pas la seule expression musicale contre l'extrême droite en Allemagne. Depuis des années, des concerts et des festivals ont lieu régulièrement – par exemple le festival annuel « Rock gegen Rechts » (le rock contre l’extrême droite) à Düsseldorf.

Le projet « Bridges » – relier les cultures au moyen de la musique

Le projet « Bridges » de Francfort sur le Main prouve  que la musique peut non seulement donner des repères mais aussi relier les gens directement. Depuis 2015, des musiciens issus ou non de l’immigration ou réfugiés s’y réunissent et forment en commun des chorales, des  orchestres et des ensembles musicaux. Depuis sa création, le projet a déjà réuni plus de 150 musiciens. Ensemble, ils apprennent à connaître la musique de leurs différents cercles culturels et font émerger un art nouveau de cette diversité.

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: