Une mission : la diversité

Une grande qualité et nombre de missions différentes : le fonctionnement de la radio-télévision publique en Allemagne.

Judith Rakers est la présentatrice du Tageschau depuis 2005.
Judith Rakers est la présentatrice du Tageschau depuis 2005. picture alliance / dpa

Il existe deux formes de radio-télévision en Allemagne : d’une part des chaînes de radio-télévision appartenant à des entreprises privées qui se financent par la publicité et les abonnements ; et, d’autre part, la radio-télévision de droit public qui, outre les recettes publicitaires, se finance surtout par la redevance obligatoire de tous les foyers. On compte dans ce type de radio-télévision les chaînes de télévision réunies au sein de l’ARD, fondée le 9 juin 1950 par plusieurs organismes de radio-télévision des Länder et dont fait également partie la Deutsche Welle, la radio-télévision destinée à l’étranger, ainsi que la ZDF et la Deutschlandradio.

Une mission de formation des opinions

Une information objective et diversifiée sur les sujets politiques et sociétaux fait partie des missions de la radio-télévision publique. Elle doit permettre aux citoyens et aux citoyennes de se forger une opinion sur les sujets les plus divers. Les chaînes mettent à la disposition de la population des informations fondées et sont politiquement et économiquement indépendantes.

La redevance

Pour qu’il en reste ainsi, les habitants paient une redevance. Les médias de droit public perçoivent 17,50 euros par mois de chaque foyer. Cela doit garantir leur indépendance face aux entreprises privées et à l’influence de l’Etat.

La BBC, un modèle pour la radio-télévision allemande

Il existe des organismes de radio-télévision publique dans nombre de pays européens. La chaîne britannique BBC compte parmi les plus anciens. Les Alliés occidentaux ont créé la radio-télévision publique sur son modèle en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale. Elle n’a connu la concurrence des chaînes privées qu’à partir des années 1980. Le traité d’Etat sur la radiodiffusion soumet en Allemagne toutes les chaînes à « la diversité d’opinions et à la formation libre, individuelle et publique des opinions ».

 

Public Broadcasters in Germany

 

L’audience élevée de la radio-télévision publique

Les chaînes de radio-télévision publique comptent aujourd’hui encore parmi les chaînes les plus appréciées en Allemagne. Aucune autre émission d’information n’a autant de téléspectateurs en Allemagne que le Tagesschau, le journal télévisé de l’ARD diffusé chaque jour à 20 h. En 2019, 9,8 millions de personnes en moyenne regardaient les informations du soir. Pendant la crise du coronavirus, on a constaté combien les informations fondées des chaînes publiques étaient demandées – même chez les jeunes. Dans les sondages, la crédibilité des chaînes publiques était alors particulièrement appréciée, à hauteur de 70 %, devançant largement les informations de la presse papier (42 %), de la radio-télévision privée (23 %) et, surtout, des réseaux sociaux (7 %).

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: