Le quatrième pouvoir

Les médias libres sont une composante importante de toute démocratie. Mais les populistes les dénoncent pour des motifs politiques – en Allemagne aussi.

Les médias servent de porte-parole entre les citoyens et la politique.
Les médias servent de porte-parole entre les citoyens et la politique. wellphoto - stock.adobe.com

Des médias libres et indépendants ont une mission essentielle et indispensable en démocratie. La presse, la radio et la télévision informent les citoyens et les citoyennes indépendamment de l’Etat et des partis, contribuant ainsi à la formation des opinions. En Allemagne, leur rôle est ancré dans la Loi fondamentale. Or des termes agressifs comme « presse mensongère » ou « fake news » sont employés par des agitateurs populistes pour dénoncer les médias de qualité, dans le monde comme en Allemagne. Les réseaux sociaux offrent souvent la plateforme où sont exprimées des opinions extrêmes et souvent partiales sur des faits contraires.

Les médias, une instance de contrôle de l‘Etat et du monde politique

Les différents médias jouent un rôle essentiel d’instance de contrôle de la politique dans chaque démocratie. C’est pourquoi le degré de liberté de la presse sert souvent d‘indicateur de la démocratisation d’un pays.  Elle est même qualifiée de quatrième pouvoir dans un Etat de droit dans la tradition française et anglo-saxonne – en Allemagne aussi. Les médias libres sont ainsi mis au niveau des pouvoirs étatiques – l’exécutif, le judiciaire et le législatif. Or cette appellation est trompeuse car les médias libres ne sont ne sont pas un organe de la séparation des pouvoirs dans un Etat de droit, ils n’exercent pas de pouvoir officiel et leur rôle ne remplit pas de fonction étatique.

En Allemagne, la liberté de la presse, ancrée en bonne place dans la Loi fondamentale, garantit aux médias le droit d’informer sans censure.

La liberté de la presse et la liberté d'informer par la radio, la télévision et le cinéma sont garanties. Il n'y a pas de censure.

Article 5 de la Loi fondamentale

Le rôle central de la presse dans l’information de la population en Allemagne est souligné par le droit des journalistes, garanti par la loi, à être informés par l’Etat. Les institutions officielles, qu’elles relèvent de la Fédération, des Länder ou des communes, doivent répondre aux questions de la presse. Entre autres les Parlements, les tribunaux, les administrations ou la police, par exemple.

Une aide contre les fake news

Le gouvernement fédéral informe largement sur les fake news et comment on peut les détecter en vérifiant les faits. D’autres initiatives s’attachent également à informer sur les faits réels comme, par exemple, le Faktenfinder (détecteur des faits) de la chaîne publique ARD ou le faktencheck (vérification des faits) du centre de recherches correctiv, financé par une fondation, qui travaille aussi pour Facebook.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: