Tournage à Berlin

Un tournage est sans cesse en cours quelque part à Berlin – une excursion dans cinq lieux que les cinéphiles reconnaîtront.

dpa - Television

Berlin a tout à offrir – les façades scintillantes des gratte-ciels, de grands ensembles tristes, des points de repère historiques. On trouve des pâtés de maison correspondant à pratiquement toutes les époques. Rien d’étonnant, donc, à ce que la ville soit prisée par les cinéastes. Les films « Jason Bourne », le succès allemand « Goodbye Lénine » ou la série « Homeland » – Berlin joue un rôle déterminant dans ces films et d’autres productions. Partons en excursion cinématographique dans Berlin.

Clärchens Ballhaus – « Inglourious Basterds »
Christoph Waltz est rarement aussi infect que lorsqu’il joue le SS Hans Landa dans le film de Quentin Tarantino « Inglourious Basterds ». Le tournage s’est effectué, entre autres, dans la salle de bal Clärchens Ballhaus dans le quartier Mitte, sur les rives de la Spree. Une visite en vaut aussi la peine en raison des nombreuses soirées dansantes ouvertes à tous. Les débutants peuvent y prendre des cours de danse. 

Bistro Wilhelm & Medné – « Victoria »
Ce film décrivant une nuit incroyable à Berlin a enthousiasmé le public en 2015. Tourné en une seule longue séquence, l’œuvre du réalisateur Sebastian Schipper suit une jeune Espagnole, Victoria, et ses rencontres berlinoises du quartier de Kreuzberg à celui de Mitte – et dans le Bistro Wilhelm & Medné où Victoria travaille comme serveuse.

Librairie Karl-Marx – « La Vie des autres »
La scène finale de « La Vie des autres » est aussi forte que tout le film : l’ancien collaborateur de la Stasi Gerd Wiesler (joué par Ulrich Mühe), qui distribue des journaux après la réunification, découvre « Die Sonate vom guten Menschen » dans la vitrine d’une librairie. Il entre dans le magasin, se saisit du livre et découvre que l’auteur le lui a dédié. Naguère, Wiesler avait espionné cet opposant pour finalement le sauver des griffes de la Stasi – au prix de sa carrière. La vendeuse lui demande si elle doit le lui emballer. « Non, répond Wiesler, c’est pour moi. La Karl-Marx-Buchhandlung existe vraiment et se trouve – évidemment – dans la Karl-Marx-Allee.

Une piscine princière – « Herr Lehmann » et « Prinzessinnenbad »
La piscine en plein air de Kreuzberg est culte – et d’autant plus que Herr Lehmann allait s’y baigner dans le film tiré du roman éponyme de Sven Regener. Cette piscine est une habituée du cinéma : des scènes du documentaire primé « Prinzessinnenbad », sur trois jeunes filles vivant à Kreuzberg, y ont été tournées. 

L’université Humboldt – « Memory of a Paper »
Berlin n’est pas seulement le lieu de tournage de films allemands et de production hollywoodiennes. « Memory of a Paper » est un feuilleton télévisé arabe qui a été diffusé en 2015 pendant le Ramadan. Il décrit la vie et les amours de huit étudiants koweitiens. Le tournage s’est fait entre autres sur la place Gendarmenmarkt et à la Porte de Brandebourg.

© www.deutschland.de