Capitale européenne de la Culture

Wroclaw, plus que tout autre lieu, représente les relations germano-polonaises complexes et est en 2016 l’une des deux capitales européennes de la Culture.

dpa/Arno Burg - Capital of Culture Wroclaw

Cette année, de nombreux regards sont tournés vers l’est et le sud de l’Europe : en 2016 San Sebastián en Espagne et Wroclaw en Pologne se partagent le titre de « Capitale européenne de la Culture » attribué par l’Union européenne.

Les événements qui auront lieu à Wroclaw éveilleront le plus grand intérêt en Allemagne, d’autant plus que le 25e anniversaire de la signature du traité de bon voisinage entre la Pologne et l’Allemagne sera fêté en 2016. Le 17 juin 1991, des représentants des deux États ont signé le traité de bon voisinage et de coopération amicale qui est à la base d’un étroit partenariat de grande envergure.  

 L’ « identité » est le thème majeur

Avec quelques autres rares lieux, Wroclaw représente les relations entre l’Allemagne et la Pologne qui, jusque là, ont été complexes. Les rapports entre les deux pays seront aussi un sujet abordé tandis que Wroclaw invite à la visite : l’« identité » est le thème majeur du programme de la Capitale européenne de la Culture.  

Après la Seconde Guerre mondiale, Wroclaw a dû retrouver son identité et la ville a dû être reconstruite. Les habitants allemands de la ville qui, sous le nom de Breslau, avait été la capitale de la Silésie, province prussienne, avaient été chassés ou avaient fui. Les nouveaux habitants, pour leur part, étaient à la recherche d’une nouvelle patrie car la plupart d’entre eux venaient de régions qui, après la Seconde Guerre mondiale, appartenaient à l’Union soviétique. À cette époque, la population de la ville avait presque complètement changé.     

Dans une interview du quotidien berlinois « tageszeitung », le président de la ville Rafał Dutkiewicz a déclaré « Il s’agit de la transformation d’une ville allemande en une ville polonaise. Et il s’agit aussi de l’Europe à laquelle appartiennent ces deux villes – celle du passé et celle du présent ». Dans aucun autre lieu, l’identité européenne n’est aussi perceptible qu’à Wroclaw.  

www.wroclaw2016.pl

© www.deutschland.de