« Entdecke DE » : la ville de Brunswick (Braunschweig)

La série « Entdecke DE » nous emmène en voyage à travers l’Allemagne : pour commencer la saison de la Bundesliga nous allons à Brunswick.

picture-alliance/ dpa/dpaweb - Braunschweig
picture-alliance/ dpa/dpaweb - Braunschweig

Pour l’équipe de Brunswick, Eintracht Braunschweig, la traversée du désert a duré presque trente ans. Une raison de plus pour la ville d’attendre fiévreusement le début de la saison 2013/14 de la Bundesliga. Pour la première fois depuis 1985, le club local peut à nouveau jouer au plus niveau. La relégation et les vaines tentatives pour remonter qui ont suivi ont été douloureuses pour le champion allemand de 1967, surtout si l’on tient compte de son histoire. La ville est considérée comme le berceau du football – une légende à laquelle on veut donner un nouveau souffle. C’est donc le bon moment pour découvrir les différents visages de Brunswick. 

La ville de 247 000 habitants en Basse-Saxe a vu naître Konrad Koch en 1846. Ce pédagogue attachait de l’importance à ce que ses élèves aient une activité sportive en plein air. En 1874, il aurait ajouté le football aux activités classiques ; un de ses amis s’était procuré un ballon original en Angleterre. Par la suite, Koch a également présenté un règlement pour cette nouvelle discipline. C’est ainsi que le football, parti de Brunswick – du moins comme on le pense dans la ville – est parti à la conquête de l’Allemagne et est devenu le sport préféré de la république fédérale, en dépit des résistances du début et des moqueries sur la « maladie anglaise ». Aujourd’hui encore, on voit les traces laissées par Koch : le petit stade où les premiers matchs ont été disputés rappelle le père du football. Une partie continue à être utilisée pour le sport ; on y a ajouté le musée d’histoire naturelle et la Maison de la Science. À Brunswick, il y a également un stade « Konrad Koch » et l’histoire de ce professeur amateur de football a été filmée avec Daniel Brühl comme vedette.

Même pour les visiteurs peu intéressés par le sport, la « ville du lion », dont l’influence a débuté au 12e siècle sous Henri le Lion, offre plusieurs attractions. En août, par exemple le théâtre municipal programme un « Open Air Oper » : l’ensemble joue « La Traviata » de Verdi sur la Burgplatz. Jusqu’en automne les hôtes de la ville peuvent aussi la visiter à partir d’un radeau sur la rivière Oker. Découverte que l’on peut compléter par la visite de l’« Altstadtmarkt », le palais de résidence ou le quartier historique du Magni avec ses nombreuses maisons à colombages et la « Happy Rizzi House » conçue par James Rizzi.

www.braunschweig.de

www.bundesliga.de

© www.deutschland.de