« Entdecke DE » : La ville hanséatique de Lübeck

La série « Entdecke DE » nous emmène en voyage à travers l’Allemagne : cette fois dans la ville hanséatique et portuaire de Lübeck.

picture-alliance/Wildlife - Lübeck
picture-alliance/Wildlife - Lübeck

Lübeck est entrée dans la littérature mondiale. Avec son roman épique « Buddenbrooks », Thomas Mann a érigé en 1901 un monument littéraire à sa ville natale. À chaque ligne, on retrouve l’esprit hanséatique de la ville à la fin du XIXe siècle. Des souvenirs de la famille de commerçants qu’étaient les Mann ou les « Buddenbrooks » demeurent aux quatre coins de la ville. On y trouve par exemple la « Buddenbrookhaus » qui était jadis le centre de vie de la grande famille des Mann et qui rappelle le prix Nobel de littérature attribué en 1929. Aujourd’hui, Lübeck est un ensemble pittoresque de ruelles historiques et de constructions classées monuments historiques entourés d’eau et qui figure au patrimoine mondial depuis 1987.

Fondée en 1143 en tant que capitale de la Ligue hanséatique du Moyen-âge qui, dans le nord de l’Allemagne, dominait le commerce, elle fut riche et puissante. À cette époque Lübeck était, après Cologne, la seconde plus grande ville d’Allemagne. Connue au-delà des frontières, Lübeck est devenue célèbre par la suite pour sa spécialité : le massepain (Lübecker Marzipan). Cette délicieuse confiserie faite « d’autant d’amandes que possible et d’autant de sucre que nécessaire » jouit d’une renommée mondiale et de l’appellation d’origine contrôlée de l’Union européenne.  

Une pensée clairvoyante et une ouverture au monde sont aujourd’hui encore les caractéristiques de la plus grande ville portuaire allemande de la Baltique. Au sud de la ville, à proximité de l’université et de l’IUT, se construit actuellement un nouveau quartier universitaire sur 230 hectares, le « Vision Village ». Il s’agit, en collaboration avec des instituts et des entreprises, de créer dans le domaine des sciences de la vie le cycle allant de l’idée au produit, grandement écourté, et d’en faire des « spin-off » et des « start-up »  commercialisables.

Travemünde, « la plus belle fille de Lübeck », contribue aussi à la qualité de vie de cette ville active. Le jeune Thomas Mann a associé la station balnéaire sur la Baltique, avec sa promenade sur le front de mer à l’architecture impressionnante, au souvenir des plus beaux jours de sa vie.

Journées allemandes du tourisme du 23 au 25 octobre à Lübeck

www.luebeck.de

buddenbrookhaus.de

© www.deutschland.de