Donner des impulsions numériques

Les personnes ayant l’audace de nouvelles idées arment l’Allemagne pour l’avenir. Trois exemples dans le domaine du numérique.

Verena Pausder
Verena Pausder Kim Keibel

Pour un accès équitable à l’éducation numérique – Verena Pausder

Verena Pausder est un précurseur de l’éducation numérique. Avec la société Fox & Sheep et les ateliers numériques HABA, cette Hamburgeoise développe des applications et des jeux pédagogiques. « Tous les enfants doivent avoir l’opportunité d’accéder à l’éducation numérique », dit-elle. Elle a fondé pour cela en 2017 l’association Digitale Bildung für Alle (L’éducation numérique pour tous). Pendant la pandémie du coronavirus, elle a créé un domaine Web sur l’enseignement à domicile et lancé l’hackathon pédagogique #wirfürschule.

Penser en grand – Pascal Finette

Pascal Finette a grandi à Cologne et fait aujourd’hui bouger la Silicon Valley. Cet entrepreneur dirige le programme de start-ups de la Singularity University, soutenue par Google. Finette encourage les créateurs et créatrices d’entreprise à s‘attaquer aux problèmes de notre époque et d’y apporter des solutions technologiques. Il ne soutient que les idées qui « font faire un grand pas à l’humanité avec une technologie exponentielle ».

Pascal Finette
Pascal Finette Pascal Finette

Ce développeur qu’est le client – Catharina van Delden

Catharina van Delden est la créatrice et la directrice d’innosabi. La start-up compte parmi les fournisseurs de logiciels leaders pour gérer l’innovation. Sur la plateforme de la société, les entreprises développent de nouveaux produits avec leurs clients. Etudiante à l’Université technique de Munich, Catharina van Delden travaillait déjà à cette idée et a fondé innosabi en 2010. Elle dit : « L‘innovation est l’espoir, justifié, que cela ira mieux. »

Catharina van Delden
Catharina van Delden innosabi

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: