Une décision historique contre le plastique

L’Allemagne estime que le vote révolutionnaire de l’Assemblée de l’ONU pour l’environnement (UNEA) sur le plastique à Nairobi est un grand succès.

L’activiste Benjamin von Wong devant une œuvre en plastique à Nairobi
L’activiste Benjamin von Wong devant une œuvre en plastique à Nairobi picture alliance / ZUMAPRESS.com

’Assemblée de l’ONU pour l’environnement (UNEA) veut mettre un terme à la pollution du monde par les déchets plastiques. Lors de sa 5e séance en mars 2022 à Nairobi, les membres sont convenus d’adopter d’ici à 2024 un accord juridiquement contraignant régulant une utilisation non polluante du plastique, de sa fabrication à son élimination en passant par son utilisation et son recyclage. L’Allemagne voit dans cette décision un grand succès, « comparable à l’Accord de Paris sur la protection du climat », a déclaré Steffi Lemke, la ministre fédérale de l’Environnement, de la Protection de la nature, de la Sûreté nucléaire et de la Protection des consommateurs.

Nos océans se noient dans les déchets.

Steffi Lemke, ministre fédérale de l’Environnement

Une approche globale de la lutte contre les déchets plastiques est un grand but du gouvernement allemand ; il y œuvre depuis longtemps avec nombre de pays africains, latino-américains, asiatiques et européens. La lutte internationale et multilatérale contre le changement climatique et en faveur d’une meilleure protection de l’environnement est l’un des grands objectifs de la coalition gouvernementale. « J’œuvrerai à des règles puissantes et contraignantes sur les déchets plastiques et la protection des océans, a dit Mme Lemke. Nos océans se noient dans les déchets. La pollution des mers par des montagnes de plastique est un énorme problème environnemental qui nuit à la faune, à la flore – et à l’homme. »

La ministre décrit les intentions du gouvernement fédéral en ces termes : « Le nouveau gouvernement fédéral œuvre à un cadre global ambitieux pour protéger la diversité biologique. Nous voulons également utiliser encore plus efficacement les synergies entre la protection du climat, de la nature et des ressources. »

Des délégués applaudissent le résultat du vote contre les déchets plastiques.
Des délégués applaudissent le résultat du vote contre les déchets plastiques. picture alliance / ZUMAPRESS.com

450 millions de tonnes de plastique

L’industrie produit chaque année plus de 450 millions de tonnes de plastique dans le monde, dont seulement 45 millions de tonnes sont recyclées. Plus de 90 millions de tonnes sont rejetées dans l‘environnement de manière incontrôlée, dont environ 11 millions de tonnes dans la mer, estime le Programme des Nations unies pour l’environnement PNUE. D’énormes vortex de détritus se sont formés dans les océans. Les plages sont polluées, les animaux marins menacés et le micro-plastique issu de la dégradation des déchets échoue dans la chaîne alimentaire.

Après la séance de l’UNEA, le cinquantenaire du PNUE a été célébré à Nairobi. Le Programme des Nations unies pour l’environnement est l’acteur le plus important de la politique environnementale pour la communauté internationale et est soutenu de mille manières par le gouvernement fédéral.  C’est l’organe de décision le plus important de l’ONU en matière de protection de l’environnement. 

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: