La durabilité avec stratégie

La politique allemande attache une importance particulière au développement durable tout en étant ouverte aux critiques et aux échanges internationaux.

L’énergie durable : une éolienne sur un pâturage de moutons en Allemagne.
L’énergie durable : une éolienne sur un pâturage de moutons en Allemagne. picture alliance / blickwinkel/H. Blossey

Que fait l’Allemagne pour davantage de durabilité ?

En 2002, l'Allemagne a pour la première fois développé une stratégie de développement durable et l’a mise à jour plusieurs fois. Actuellement, l’accent est mis sur une grande variété de sujets : cela va de la stratégie nationale en matière d’hydrogène ou la promotions générale de la recherche et du développement jusqu’à un engagement mondial  pour une alimentation appropriée, en passant par le renforcement de l’agriculture biologique. Pour 2021, le gouvernement fédéral prévoit de publier une nouvelle stratégie et a pour cela, par exemple via des forums en ligne, fait appel à des suggestions de la part des citoyens et des citoyennes. Les propositions recueillies sur le site web du gouvernement vont par exemple de la demande fondamentale d’une plus grande formation des adultes en matière de durabilité jusqu’à des conseils sur la littérature spécialisée sur la neutralité du climat.   

Qu’est-ce qui doit être amélioré ?

Dès 2001, le gouvernement fédéral a nommé un Conseil pour un développement durable dont les experts accompagnent la politique avec des recommandations et des critiques. Le Conseil demande entre autres que le développement durable soit inscrit à la Loi fondamentale en tant qu’objectif de l’Etat, afin de donner davantage de poids à ce thème dans les considérations juridiques. En ce qui concerne la politique climatique, les recommandations du Conseil précisent : « le paquet climat allemand 2019 amélioré et le Pacte vert européen ont certes donné de premières impulsions l’année dernière. Toutefois, en particulier en ce qui concerne les domaines de la mobilité, de la construction et de l’alimentation, il faut des changements de système et des incitations supplémentaires afin que l’Allemagne et l’Europe puissent apporter leur contribution à la réalisation des objectifs de l’Accord de Paris sur le climat. »

Quick facts
17
objectifs de durabilité globale ont été définis par l’ONU.

La stratégie de durabilité allemande s’en inspire,
ses objectifs sont…

55
pour cent

de moins de gaz à effet de serre qu’en 1990 d’ici 2030.

45
pour cent

de moins de polluants atmosphériques qu’en 2005 d’ici 2030.

20
pour cent

d’agriculture biologique d’ici 2030.

34
pour cent

de part du marché en produits portant un label écologique national d’ici 2030.

18
pour cent

de la consommation d’énergie finale brute couverte par des énergies renouvelables d’ici 2030.

 Qu’est-ce qui est particulièrement important pour l’Allemagne en matière de coopération internationale ?

Les 17 objectifs de développement durable (SDG) des Nations unies, dont l’objectif 17 appelle à former « des partenariats pour atteindre les objectifs », sont cruciaux pour la politique allemande en matière de durabilité. Le projet de stratégie allemande de développement durable 2021 souligne qu’atteindre en premier lieu les personnes les plus pauvres et les plus défavorisées « est une tâche essentielle pour les gouvernements et la coopération internationale ». Le projet souligne aussi que l’objectif de l’Allemagne est de continuer à soutenir le développement de capacités de production dans les pays les moins développés au monde, « surtout en tenant compte des produits transformés qui le sont en respectant les normes sociales, environnementales et de travail »     

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: