Ce que nous pouvons apprendre du Danemark

L’énergie éolienne apporte aux Danois de l’optimisme et de bonnes affaires

Parc  éolien sur l’Øresund près de Copenhague
Parc éolien sur l’Øresund près de Copenhague picture alliance / dpa

Depuis quand le Danemark mise-t-il sur l’énergie durable ?

Lorsque, en 1985, les hommes politiques danois ont décidé de renoncer définitivement à toute forme d'énergie nucléaire, ils ont parallèlement augmenté les subventions de l'Etat pour les éoliennes. Personne ne pouvait imaginer que cela mènerait à un triomphe mondial pour cette forme d’énergie. Le fait que les Danois atteindront l'objectif fixé par une large majorité du parlement de produire de l'énergie 100 pour cent neutre pour le climat d'ici 2028 est considéré comme certain, surtout grâce à l'énergie éolienne. Dès maintenant, la moitié de l'électricité provient de sources durables ; l’énergie éolienne se taillant la part du lion avec des taux de croissance élevés et constants. 

Transport d’une pale d’éolienne d’une longueur de 75 mètres près d’Esbjerg
Transport d’une pale d’éolienne d’une longueur de 75 mètres près d’Esbjerg picture alliance / dpa

Pourquoi ce concept fonctionne-t-il si bien au Danemark ?

Le succès dépend du degré élevé d’acceptation de la population, des premières petites centrales des militants anti-nucléaire jusqu'à l’actuelle grande industrie avec ses immenses parcs éoliens en mer. Les conditions sont idéales dans ce pays disposant de 7 000 kilomètres de côtes. Il y eut de plus à la base la traditionnelle grande disposition au consensus des Danois, une grande souplesse dans le rapport entre les responsables et les citoyens ainsi qu’une confiance sociale essentielle très développée. Des politiciens circonspects en matière d’énergie et d'environnement, et en particulier l’ancien président social-démocrate Svend Auken, ont utilisé des modèles de participation attrayants pour inciter les habitants concernés par la construction des équipements à participer au lieu de les entraîner dans d’interminables conflits juridiques

Comment les citoyens sont-il impliqués ?

L’essentiel est la participation garantie légalement des résidents et des communes aux profits des installations d’énergie éolienne ou solaire, même si celles-ci sont offshore. Ils peuvent acquérir des participations et en tirer profit. De plus, les résidents sont dédommagés si leurs terrains perdent de la valeur à cause des parcs éoliens. Enfin, l’Etat garantit le soutien de projets produisant par eux-mêmes de l’énergie renouvelable. 

Navire spécial pour la construction d’installations offshore dans le port d’Esbjerg
Navire spécial pour la construction d’installations offshore dans le
port d’Esbjerg
picture alliance / dpa

Qui d'autre profite de l'énergie éolienne ?

L’un des effets secondaires bénéfiques pour tout le pays est la position de leader des fabricants danois d’installations éoliennes, grâce à leurs recettes d’exportation élevées. La concurrence de la Chine tend toutefois de plus en plus à faire pression. Le Danemark lui-même ne peut plus guère augmenter sa capacité qu’en mer. Toutefois, l’approche optimiste des Danois de l’énergie éolienne se poursuit : la loi sur le climat, avec le très ambitieux objectif d’atteindre moins de 70 pour cent de CO2 d’ici 2030, adoptée récemment avec une large majorité le prouve une nouvelle fois.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: