Ce que nous pouvons apprendre de la France

Les aliments ne sont pas des déchets : une pétition en France a changé complètement le comportement vis-à-vis de la nourriture – l’Europe devrait en faire autant.

Lesquels de ces aliments sont mis à la poubelle ? En France, aucun.
Lesquels de ces aliments sont mis à la poubelle ? En France, aucun. Getty Images / Denise Taylor

Par le passé, les déchets de certains supermarchés français étaient même traités à l’eau de Javel, transformant les restes potentiellement comestibles en déchets toxiques. Aujourd'hui, tout ce qui peut être encore utilisé est recyclé. Les supermarchés français sont contraints par la loi de donner les invendus à des organismes caritatifs.

« Nous ne pouvons pas tolérer que des aliments comestibles soient jetés alors qu'il y a en France et dans d'autres pays des personnes qui souffrent de la faim » explique le juriste français Arash Derambarsh. Pendant des années, il a observé que de nombreux supermarchés jetaient des kilos d’aliments comestibles. Fin 2014, Derambarsh a décidé de remédier à cette situation déplorable. Cet homme âgé alors de 35 ans, conseiller municipal de Courbevoie, une commune au nord-ouest de Paris, a distribué pendant six semaines à des personnes nécessiteuses de la ville les invendus d'un seul supermarché. Cette action a été très bien accueillie.    

Derambarsh a alors lancé une pétition en ligne afin de faire interdire officiellement la folie de jeter. Après seulement quatre mois, l'Assemblée nationale a adopté à l'unanimité la loi contre la gaspillage alimentaire. Depuis le 11 février 2016, les supermarchés d'une surface de plus de 400 mètres carrés doivent donner leurs invendus à des organismes caritatifs et à des banques alimentaires.

Une nouvelle pétition pour une loi pour toute l’Europe

C’est un succès : les dons de nourriture des supermarchés aux banques alimentaires françaises sont  passés de 39 000 tonnes en 2015 à 113 000 tonnes en 2018. Il y a toutefois encore des brebis galeuses, car l’amende qui se monte à 10 000 euros n’est une menace que si l’illégalité est découverte et est portée devant les tribunaux. Derambarsh a déjà porté plainte contre quelques directeurs de filiale ayant jeté illégalement de la nourriture. Il veille à ce que la loi soit respectée. En outre, il a lancé une nouvelle pétition afin de mettre fin au gaspillage de nourriture dans toute l’Europe. Selon l'avocat parisien « L’Europe compte 500 millions d’habitants dont 100 millions d'entre eux ont peu d'argent et souffrent de la faim. C’est un cas d'urgence ».  

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: