Des régions modèles dans le monde entier

Les réserves de biosphère de l’UNESCO sont synonymes de développement durable. Découvrez ce qui caractérise ces régions en Allemagne et dans le monde entier.

Une cascade dans la Forêt Noire
Une cascade dans la Forêt Noire Shutterstock

La Forêt Noire ou la mer des Wadden en Allemagne, tout comme le désert de Gobi en Mongolie ou le parc national de Yellowstone aux Etats-Unis font partie des plus de 700 réserves de biosphère de l’UNESCO dans le monde entier. Mais il ne faut pas se limiter à considérer ces sites comme de simples réserves naturelles. Ils doivent surtout être des régions modèle pour un dévleoppement durable. Selon la Commission allemande pour l’UNESCO, les réserves de biosphère représentent un changement de paradigme :  « la protection de la nature avec et par l’homme ».

 Combien y a-t-il de réserves de biosphère ?

L’UNESCO compte actuellement 727 réserves de biosphère dans 131 pays, dont 16 en Allemagne. Les sites allemands couvrent environ trois pour cent de la superficie totale de la République fédérale d’Allemagne. Parmi eux, on trouve des régions aussi différentes que le paysage fluvial de l’Elbe qui s’étend sur cinq  Länder, la réserve de biosphère franco-allemande du Palatinat et des Vosges du Nord ou encore la Rhön. Du fait de son caractère exemplaire en matière de développement durable, cette région de moyenne montagne est considérée comme la réserve de biosphère allemande la plus connue au monde.

Qu’est-ce qui caractérise les réserves de biosphère ?

Elles représentent d’une part des types de paysage particuliers mais ce qui est le plus important, c’est la relation entre l'homme et l'environnement. C’est pourquoi l’UNESCO attache une grande importance à ce que la population soutienne un développement durable. Les conséquences sont évidentes : l’agriculture biologique est très répandue dans ces régions, les entreprises locales travaillent en étroite collaboration et les vacanciers y trouvent de nombreuses offres en matière de tourisme durable.

Quelle est l’importance de la coopération au niveau mondial ?

L’échange mondial est essentiel pour le programme, par exemple grâce à des partenariats internationaux. En tant que régions modèles pour un développement durable, les réserves de biosphère sont considérées dans le monde entier comme un instrument important de l'Agenda 2030 des Nations unies. Avec cet agenda, la communauté internationale s’est fixé en 2015 17 objectifs pour un développement durable sur le plan social, économique et écologique.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: