Le féminisme vu par les hommes

Deux ambassadeurs HeforShe pour l’ONU expliquent comment les hommes peuvent faire partie de la solution dans la lutte pour l’égalité.

Vincent-Immanuel Herr et Martin Speer mobilisent des hommes en faveur du féminisme.
Vincent-Immanuel Herr et Martin Speer mobilisent des hommes en faveur du féminis Phil-Dera

Le 8 mars est la Journée internationale des femmes. C’est pourquoi nous vous présentons, dans le cadre de notre campagne « Women Shaping our Future » (les femmes façonnent notre avenir), des personnalités et des projets inspirants en Allemagne et vous montrons comment ils s’engagent dans le monde entier pour le renforcement des droits des femmes.

Vincent-Immanuel Herr & Martin Speer
Vincent-Immanuel Herr et Martin Speer sont auteurs, féministes, conseillers, Européens convaincus et font partie des six ambassadeurs HeforShe pour ONU Femmes en Allemagne.

Qu’est-ce qui fait de vous des féministes ?
Herr : Les hommes qui sont féministes reconnaissent que, actuellement, les femmes du monde entier n’ont pas encore les mêmes chances, possibilités et sécurités que les hommes et que ceux-ci peuvent et doivent aussi faire partie de la solution. En tant qu’homme, on devrait jouer un rôle de soutien – ni plus ni moins – car le féminisme est un mouvement initié et mené par les femmes. 

Est-ce la raison de votre engagement en faveur de la campagne mondiale #HeforShe pour ONU Femmes ?
Speer : Ce n’est qu‘ensemble que nous parviendrons à une société équitable entre les sexes. Pour que cela avance, ce sont justement les hommes qui doivent reconnaître les injustices et porter un regard critique sur leurs propres modèles de rôle et de comportement. Cela n’a lieu que trop rarement. C’est là qu’intervient la campagne HeforShe. Des hommes sensibilisent et mobilisent d’autres hommes et proposent des solutions. En tant qu’ambassadeurs HeforShe pour ONU Femmes en Allemagne, nous apportons notre contribution et soutenons des individus, des entreprises et des institutions publiques sur la voie de davantage de justice.

En Europe, nous pouvons apprendre beaucoup les uns des autres.

Martin Speer, ambassadeur HeforShe

Pourquoi un échange au niveau européen est-il également déterminant en matière de féminisme ?
Speer : L’Europe unie, tout comme le monde, seraient un lieu meilleur, plus pacifique, plus sain et plus prospère s’ils étaient plus féministes. Dans notre livre « Europe For Future » nous montrons en 95 thèses comment l’UE peut évoluer. Beaucoup de problèmes de notre époque ne peuvent pas être dissociés de la question de l’égalité des sexes. En Europe, nous pouvons, pour cela, apprendre beaucoup les uns des autres. Le modèle suédois du congé parental montre par exemple avec succès comment davantage d‘hommes peuvent assumer la responsabilité de leurs enfants. Les pistes de réflexion de Kristina Lunz montrent comment une politique étrangère féministe peut mener à un avenir plus pacifique et une loi sur la parité selon le modèle français ou espagnol aiderait à briser le plafond de verre en politique et à ce que davantage de femmes entrent dans les parlements.    

 


Participez !

Vous voulez vous mettre en réseau numérique avec des personnes engagées, débattre d’idées et vous inspirer mutuellement ? Vous en avez maintenant l’occasion. Participez à notre jeu gagnant pour tenter de gagner
 

  • une participation à un atelier numérique exclusif de Herr & Speer sur le féminisme, la diversité et HeForShe
  • une participation à un événement virtuel de haut niveau pour vous mettre en réseau avec des créatrices d’entreprise en Allemagne et dans le monde.

Ce qu’il faut faire pour cela : commentez jusqu’au 27 mars l’un de nos messages #FemaleFuture sur nos réseaux sociaux et dites-nous pourquoi le thème de l’égalité des droits vous tient à cœur.

Vous trouverez plus amples informations sur notre Instagram-Kanal.

© www.deutschland.de

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: