Des projets et une aide humanitaire pour l’avenir

En Allemagne, d’innombrables ONG s’engagent contre la faim dans le monde. Faites ici la connaissance de trois des plus importantes.

La numérisation aide les fermiers.
La numérisation aide les fermiers. arrowsmith2 - stock.adobe.com

Deutsche Welthungerhilfe

Depuis quand :                 créée en 1962, rebaptisée Welthungerhilfe en 1967

Ce qu’elle fait :                 La Welthungerhilfe apporte une aide humanitaire et soutient des projets

Financement :                  69,9 millions d’euros de dons, 213,2 millions d’euros de donateurs institutionnels (2020)

Elle soutient :                    539 projets dans 35 pays et 14,3 millions de personnes

Exemple :                           L’application Agrishare existe depuis 2019, tout d’abord au Zimbabwe et maintenant également en Ouganda. Elle aide les petits paysans à partager leurs moyens de production, que ce soit un tracteur ou une effeuilleuse de maïs. La plateforme ne fournit pas seulement des services et des outils, elle organise aussi les rendez-vous et sert de fiduciaire pour le paiement. 

Brot für die Welt

Depuis quand :                 créée le 12 décembre 1959 lors d’une famine en Inde. L’organisation insiste sur le fait qu’elle ne missionne pas.

Ce qu’elle fait :                 de l’aide humanitaire ainsi que 669 projets dans le monde pour la sécurité alimentaire (2020)

Financement :  76,8 millions d’euros de dons et de collectes, 59,7 millions d’euros du Service pour le développement de l’Eglise, 168,6 millions d’euros de fonds fédéraux (2020).

Exemple :           Il ne pleut pratiquement jamais pendant huit mois de l’année dans le Sertão, le nord-est aride du Brésil. L’organisation Diaconia y construit des citernes pour les petits paysans et leur enseigne comment ils peuvent transformer leurs terres pauvres en terres fertiles avec des cultures écologiques et en tenant compte du cycle de l’eau. Le projet réussit tellement bien que l’Etat l’a repris dans un cadre plus large.

Caritas international

Depuis quand :                 entrée en activité il y a 100 ans déjà à l’occasion d’une famine dans l’ex-Union soviétique en 1921.

Ce qu’elle fait :                 près de 700 projets d’aide humanitaire pour les réfugiés dans 74 pays, les soins de santé et la sécurité alimentaire.

Financement :                  40 millions d’euros de dons, 8 millions d’euros de l’Eglise catholique, 47 millions d’euros de donateurs institutionnels (2020)

Exemple :                           Des années de sécheresse ont créé une situation catastrophique pour les habitants du nord du Kenya. Plus de 10.000 personnes reçoivent une aide dans le district de Marsabit avec l’organisation partenaire PACIDA. L’aide se fait sous forme de fourniture d’eau et de nourriture en temps de crise aigüe. A côté de cela, des projets d’élevage et d’obtention et de stockage de l’eau mais aussi l’évitement des conflits doivent améliorer la situation à long terme.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: