Ce que l’Allemagne fait contre la faim

Le gouvernement fédéral soutient sans réserve l’Agenda 2030 de l’ONU. Lisez ici comment l’Allemagne s’engage.

Chargement de dons humanitaires à l’aéroport de Berlin.
Chargement de dons humanitaires à l’aéroport de Berlin. picture alliance / dpa

Quelque deux milliards de personnes souffrent de faim ou de malnutrition dans le monde. Vous découvrirez ici comment l’Allemagne soutient l‘objectif Zéro Faim de l’Agenda 2030 des Nations unies.

1,5 milliard d’euros sont, dans le cadre de la coopération allemande pour le développement, consacrés à la sécurité alimentaire, à la promotion de l’agriculture et au développement rural des pays partenaires.

EINEWELT ohne Hunger (SEWOH) est l’initiative spéciale créée en 2014 par le ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) au sein de laquelle le monde politique, économique, scientifique et la société civile travaillent avec plusieurs centaines de projets dans 35 pays afin d’atteindre l’objectif Zéro Faim. 

Des centres d‘innovation verte dans 15 pays partenaires font avancer les innovations agricoles et mettent la science en réseau dans le domaine des semences, de l’usage efficient de l’eau et des engrais dans le cadre de SEWOH. Ils s’occupent aussi de l’optimisation et de coopérations pour la récolte, le stockage, le transport, la production et la vente de produits alimentaires. Ils ont pour objectif une meilleure participation de tous à la création de valeur et à la création d’emplois.

Depuis 2002, le ministère fédéral de l’Alimentation et de l’Agriculture (BMEL) a soutenu 118 projets de la FAO, l’organisation pour l’agriculture et l’alimentation de l’ONU, à hauteur de quelque 142 millions d’euros avec un fonds fiduciaire bilatéral.

Les Coopérations internationales de la recherche sur l’alimentation mondiale sont un programme du BMEL lancé en 2013 pour mettre en réseau la recherche allemande sur l’agriculture et l’alimentation avec la science internationale, ayant notamment pour objectif le soutien à l’agriculture et à la situation alimentaire en Afrique sub-saharienne et en Asie du Sud-Est.

Des centres de compétence sur le changement climatique et la gestion durable des espaces ruraux ont été créés par le ministère fédéral de l’Education et de la Recherche (BMBF) dans onze pays d’Afrique de l’Ouest et cinq pays d’Afrique australe. Avec des universités et des centres de recherche allemands, le BMBF soutient la formation universitaire et des programmes de recherche adaptés aux régions.

© https://www.deutschland.de/fr

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: