Ensemble pour la paix

Des soldats, des policiers et des civils allemands assument des responsabilités dans le monde entier au nom des Nations unies.

L’Allemagne participe au Mali à la mission de paix des NU.
L’Allemagne participe au Mali à la mission de paix des NU. dpa

Allemagne. Plus de 120 000 agents du maintien de la paix œuvrent actuellement pour la paix sur tous les continents : ils protègent les frontières, font office de zone tampon entre des forces hostiles, patrouillent le long des côtes ou surveillent des élections. 

La Charte des Nations unies ne prévoyait pas d’interventions avec un mandat du Conseil de sécurité des Nations unies (NU) – elles sont toutefois devenues un instrument important du maintien de la paix dans le monde. 

Depuis le début des années 1990, l’Allemagne participe également à des missions internationales du maintien de la paix. Les Allemands ont depuis lors installé des hôpitaux militaires, effectué des vols de reconnaissance, supervisé des reconstructions ; ils ont contribué à endiguer l’épidémie d’Ebola et ont soutenu la lutte contre l’« Etat islamique ».  

De Haïti à l’Afghanistan

Actuellement, quelque 3 500 soldats et 130 policiers participent à 15 missions à l’étranger qui opèrent directement sous le drapeau bleu des Nations unies ou qui sont mandatées par le Conseil de sécurité des NU, tout en étant placées sous l’autorité, par exemple, de l’OTAN. Haïti, le Kosovo, la Somalie, le Soudan et l’Afghanistan font partie des zones d’intervention.  

La plus grande participation actuelle de la République d’Allemagne, avec près de 600 Allemands, concerne le Mali. La mission « multidimensionnelle » Minusma doit, entre autres, assurer le cessez-le-feu, protéger la population et l’aider à rétablir l’autorité de l’Etat. Comptant jusqu’à maintenant plus de 100 victimes, Minusma est l’une des missions des Nations unies les plus dangereuses et les plus meurtrières. Deux soldats de la Bundeswehr ont également péri au Mali. 

L’Allemagne assume des responsabilités

En tant que quatrième plus important cotisant, l’Allemagne participe largement au budget des missions de paix des Nations unies – participation représentant près de 400 millions entre juillet 2017 et juillet 2018. Après avoir montré de la réserve pendant des dizaines d’années, du fait de son histoire, l’Allemagne fait maintenant partie des pays qui envoient continuellement des soldats et des policiers pour le maintien de la paix dans le monde. Cet engagement traduit la responsabilité accrue de l’Allemagne au sein de la communauté internationale.   

© www.deutschland.de