Qu’est-ce que la cyber-politique étrangère ?

L‘Internet ne connaît pas de frontières. Les grands axes de la politique étrangère allemande à l’ère du numérique.

L’Internet a (presque) tout changé.
L’Internet a (presque) tout changé. sdecoret/stock.adobe.com

Une chose est sure, vivre sans Internet est devenu inconcevable. Ce qui est moins sûr, ce sont les droits, les lois et les normes qui s’y rattachent. L’Allemagne s’est donné pour tâche de contribuer à leur élaboration. Le tout est coordonné par Thomas Fitschen, chargé des Nations unies, de la cyber-politique étrangère et de la lutte contre le terrorisme au gouvernement fédéral.

La numérisation offre d’innombrables opportunités de progrès mais présente également des dangers. Le ministère allemand des Affaires étrangères a donc attribué trois grandes priorités à son agenda numérique :
 

  • la sécurité du cyber-espace
  • les droits universels de l’homme
  • les opportunités économiques
     

La stratégie de sécurité

Le piratage des serveurs peut avoir des conséquences catastrophiques quand il sabote des processus de production ou des marchés financiers. Les mots de passe et les données sensibles sont également des proies précieuses pour les pirates. Le gouvernement fédéral veut aussi faire obstacle aux cyber-attaques hors d’Allemagne avec l’ONU, l’OSCE, le Conseil de l’Europe, l’OCDE et l’Otan.

« Un droit international pour le réseau »

Les personnes ont également des droits dans l’espace numérique. En 2013 et 2014, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté des résolutions sur le droit à la vie privée à l’ère du numérique, dues à une initiative germano-brésilienne. En 2018, l’Allemagne assume la présidence de la Freedom Online Coalition.

Les opportunités économiques

Naturellement, l’Allemagne veut aussi exploiter les développements positifs de la numérisation pour l’industrie, la recherche et l’administration. Le ministère fédéral de la Coopération pour le développement a investi jusqu’en 2017 quelque 100 millions d’euros dans des projets numériques, notamment éducatifs, dans le cadre de la Digital Africa Initiative.

© www.deutschland.de

Newsletter #UpdateGermany: You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here to: