L’éducation avec des partenaires

Le numérique et plus encore : cinq faits sur l’engagement de l’Allemagne pour l’éducation dans la coopération pour le développement.

La coopération pour le développement prépare aussi au travail sur ordinateur
La coopération pour le développement prépare aussi au travail sur ordinateur dpa

Dans plus de 50 pays, les partenaires de l’Allemagne profitent des projets d’éducation et de formation soutenus par le ministère fédéral de la Coopération économique et le Développement (BMZ).

L’Allemagne est le contributeur global n° 1 dans la coopération pour le développement de la formation professionnelle. Ces dernières années, les fonds publics ont même dépassé les sommes attribuées par la Banque mondiale et la Commission européenne.

970 millions d’euros, c’est ce qu’a investi le BMZ en 2018 dans des projets éducatifs internationaux. Cela représente des moyens ayant plus que doublé par rapport à 2013. A côté de la coopération de l’Etat pour le développement, des fonds sont aussi versés aux projets des Eglises, des organisations de la société civile et des partenaires de l’économie dans la coopération.

Cinq domaines d‘action constituent pour le BMZ l’objectif visant à gérer la transformation numérique dans la coopération pour le développement avec des partenaires internationaux : le travail, l’innovation locale, l’égalité des chances, une bonne gouvernance, les droits de l’homme et les données pour le développement.

29 projets phares internationaux, qui promeuvent l’accès des femmes aux technologies numériques et améliorent leurs perspectives d’emploi et d’éducation, sont présentés sur la plateforme en ligne de l’initiative allemande eSkills4Girls.

You would like to receive regular information about Germany? Subscribe here: